Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

A Tel-Aviv, Lapid déplore qu’Israël n’en fasse pas assez pour faire libérer les otages

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Illustration : Le chef de l'opposition Yair Lapid prend la parole lors d'une manifestation contre la réforme judiciaire à Hod Hasharon, le 15 juillet 2023. (Autorisation)
Illustration : Le chef de l'opposition Yair Lapid prend la parole lors d'une manifestation contre la réforme judiciaire à Hod Hasharon, le 15 juillet 2023. (Autorisation)

S’exprimant lors du rassemblement pour les 100 jours à Tel Aviv, le chef de l’opposition Yair Lapid a déclaré : « On me demande tout le temps si Israël en fait assez pour faire libérer les otages et je réponds non, parce qu’ils ne sont pas encore revenus. »

« J’ai dit au Premier ministre que l’opposition le soutiendrait là dessus », a-t-il dit. « Il n’y a pas de bon ou mauvais choix, le seul choix que nous ayons est celui de les ramener chez eux. »

Les événements du 7 octobre, selon Lapid, sont le signe de l’échec du gouvernement et de Tsahal, qui ont abandonné les populations des communautés frontalières de Gaza ce jour-là.

« C’est leur échec et c’est à eux de tout faire pour les ramener chez eux, de prendre des décisions difficiles. Le contrat social israélien a éclaté en mille morceaux et il ne pourra être rétabli que lorsqu’ils seront revenus chez eux », a-t-il ajouté.

« C’est notre interdépendance qui nous rend uniques. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.