Berlin: appel au boycott d’Israël, projectiles jetés sur la police, arrestations
Rechercher

Berlin: appel au boycott d’Israël, projectiles jetés sur la police, arrestations

A Berlin, trois manifestations ont été autorisées dans la capitale allemande pour la seule journée de samedi, dont deux dans le quartier populaire de Neukölln, dans le sud de la ville.

A l’appel du collectif « Samidoun » derrière le mot d’ordre « marche du peuple palestinien pour la libération et le retour », plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur l’Hermannplatz, la place centrale du quartier, brandissant des drapeaux turcs et palestiniens, ainsi que des pancartes appelant au « boycott d’Israël ».

Antonia Yamin, journaliste israélienne de la chaîne publique Kan, dit que les manifestants lui ont jeté des pétards après avoir entendu son rapport d’information sur la manifestation en hébreu.

D’autres ont lancé des projectiles sur les policiers, et plusieurs personnes ont été arrêtées.

Des appels à manifester ont été lancés dans d’autres grandes villes allemandes, comme Leipzig ou Hambourg, où plusieurs centaines de personnes se sont réunies, selon la presse allemande.

A Francfort, un rassemblement pro-palestinien et une manifestation en faveur d’Israël se tenaient simultanément à quelques mètres de distance, séparés par un cordon policier, a constaté un journaliste de l’AFP.

C’est vous qui le dites...