Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Biden : « Le Hamas se fiche » des Palestiniens ; nous l’empêcherons de détourner l’aide

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le président Joe Biden s'adresse aux journalistes à Nantucket (Massachusetts), le 24 novembre 2023, au sujet des otages libérés par le Hamas lors de la première étape d'un échange dans le cadre d'un accord de cessez-le-feu de quatre jours. (Crédit : AP/Stéphanie Scarbrough)
Le président Joe Biden s'adresse aux journalistes à Nantucket (Massachusetts), le 24 novembre 2023, au sujet des otages libérés par le Hamas lors de la première étape d'un échange dans le cadre d'un accord de cessez-le-feu de quatre jours. (Crédit : AP/Stéphanie Scarbrough)

Le président américain Joe Biden a affirmé que la pause humanitaire qu’il réclamait – et qui est entrée en vigueur aujourd’hui – sert deux objectifs : accélérer l’aide à Gaza et faciliter la libération des otages.

Biden, dans ses remarques à la presse, a mis en avant les trois citoyens américains dont la libération est prévue, dont Avigail Idan, 4 ans, dont les parents ont été assassinés le 7 octobre par des terroristes du Hamas.

Lorsqu’il lui a été demandé s’il savait exactement quand les doubles ressortissants américano-israéliens seraient libérés, Biden a répondu que non.

« Nous ne nous arrêterons pas tant que nous n’aurons pas rapatrié ces otages et que nous n’aurons pas obtenu de réponse quant à leur sort », a déclaré Biden.

Abordant la question de l’aide, Biden a affirmé que la trêve « offrait une opportunité cruciale de fournir de la nourriture, des médicaments, de l’eau et du carburant indispensables aux civils de Gaza, et nous ne perdons pas une seule minute ».

« Nous avons mis en place des mécanismes pour empêcher le Hamas de détourner ces fournitures et nous poursuivons ces efforts pour garantir que l’aide parvienne aux personnes qui en ont besoin », a-t-il dit.

Plus de 200 camions sont arrivés aujourd’hui au terminal de Rafah, certains transportant du carburant « non seulement pour alimenter les camions livrant ces fournitures vitales, mais aussi pour le dessalement, pour les puits d’eau, pour les hôpitaux et pour les boulangeries », a déclaré Biden.

« Des centaines de camions supplémentaires sont également en position, prêts à entrer à Gaza dans les prochains jours pour soutenir les Palestiniens innocents qui souffrent énormément à cause de cette guerre déclenchée par le Hamas. »

« Le Hamas s’en fiche complètement » d’eux, a dit clairement Biden.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.