Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

Biden parlera à Netanyahu aujourd’hui : Il faut distinguer terroristes et civils

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, recevant le président américain Joe Biden, à Tel Aviv, le 18 octobre 2023. (Crédit : Brendan Smialowski/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, recevant le président américain Joe Biden, à Tel Aviv, le 18 octobre 2023. (Crédit : Brendan Smialowski/AFP)

Le conseiller américain à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, a déclaré à CNN que le président américain Joe Biden s’entretiendrait à nouveau avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans les prochaines heures « et insisterait sur la nécessité pour Tsahal de faire tous les efforts possibles pour distinguer les terroristes des civils palestiniens au cours de l’opération terrestre à Gaza ».

« Des milliers de civils palestiniens ont été tués dans ce conflit et c’est une tragédie absolue », a déclaré Sullivan, devenant ainsi le premier responsable américain à donner un chiffre général des morts civiles à Gaza

« Ces personnes ne méritaient pas de mourir. Ces personnes méritent de vivre en paix, en sécurité et dans la dignité », a-t-il ajouté.

Sullivan a réaffirmé que l’utilisation de boucliers humains par le groupe terroriste palestinien du Hamas « créait un fardeau supplémentaire pour Israël, mais ne diminuait pas la responsabilité d’Israël, en vertu du droit international, de faire la distinction entre les terroristes et les civils et de protéger la vie des innocents, qui constituent l’écrasante majorité de la population de Gaza ».

Sullivan a insisté sur le fait que les États-Unis avaient posé à Israël des « questions difficiles » sur ses opérations à Gaza, des questions qu’ils se poseraient eux-mêmes s’ils menaient une telle opération anti-terroriste.

Il a ajouté qu’ils poussaient également Israël à « faire correspondre les moyens aux objectifs » dans la guerre, ce qui laisse entendre que Washington s’inquiète de la stratégie d’Israël pour l’opération au sol.

Israël se dit déterminé à renverser le Hamas, mais certains membres de l’administration américaine ne sont pas convaincus que cela soit possible et pensent que des raids plus chirurgicaux à Gaza seraient également plus propices à la libération des otages, comme l’a rapporté le Washington Post vendredi.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.