Blinken prêt à aller au Moyen-Orient s’il y a un « bon moment »
Rechercher

Blinken prêt à aller au Moyen-Orient s’il y a un « bon moment »

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, qui terminait jeudi au Groenland une tournée consacrée à l’Arctique au cours de laquelle il aura été fort occupé par le conflit israélo-palestinien, s’est dit prêt à se rendre au Moyen-Orient s’il y a un « bon moment ».

Jeudi après-midi à Kangerlussuaq, au Groenland, il a annoncé qu’il avait parlé, dans l’avion, à son homologue israélien Gabi Ashkenazi pour réitérer le message américain : « nous attendons de voir une désescalade en vue d’un cessez-le-feu ».

La nouvelle d’un cessez-le-feu, justement, est tombée durant sa conférence de presse dans ce territoire rattaché au Danemark.

« J’ai vu ces informations », « je ne peux pas les confirmer », a-t-il dit, promettant de rappeler le chef de la diplomatie israélienne dès qu’il remonterait dans l’avion pour regagner les Etats-Unis.

« Je suis prêt à aller à tout moment en Israël et au Moyen-Orient, si cela aide à aller au-delà de la violence et à travailler pour améliorer les vies des Israéliens comme des Palestiniens », a répondu Antony Blinken. « Et s’il y a un bon moment pour cela, je le ferai assurément ».

C’est vous qui le dites...