Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Columbia invite ceux qui le peuvent à éviter le campus suite aux manifestations anti-Israël

Un manifestant brise les vitres de la porte d'entrée du Hamilton Hall de l'université de Columbia afin d'y fixer une chaîne pour empêcher les autorités d'entrer, à New York, le 30 avril 2024. (Crédit : Alex Kent/Getty Images/AFP)
Un manifestant brise les vitres de la porte d'entrée du Hamilton Hall de l'université de Columbia afin d'y fixer une chaîne pour empêcher les autorités d'entrer, à New York, le 30 avril 2024. (Crédit : Alex Kent/Getty Images/AFP)

L’université de Columbia a conseillé au personnel et aux étudiants de ne pas se rendre sur son campus principal mardi en raison de l’occupation d’un bâtiment par des manifestants anti-Israël qui s’y sont barricadés pour protester contre le refus de l’école de se désinvestir d’Israël.

« En raison des actions de protestation sur le campus, il est conseillé à tous les membres de la communauté universitaire qui le peuvent d’éviter de se rendre sur le campus de Morningside aujourd’hui », a annoncé l’université dans un communiqué, ajoutant que le personnel essentiel devait se rendre à son travail.

Elle a par ailleurs précisé que l’accès au campus et à certains bâtiments pourrait être restreint.

Le journal étudiant Columbia Spectator a rapporté que la police est rassemblée à l’extérieur du campus, mais qu’elle n’a pas l’intention d’y pénétrer.

Les manifestants à l’intérieur du Hamilton Hall ont accroché aux fenêtres des banderoles sur lesquelles on peut lire « Intifada », « Student Intifada », et une banderole rebaptisant le bâtiment « Hind’s Hall ».

Des étudiants et des manifestants bloquent l’accès au Hamilton Hall sur le campus de l’université Columbia, le 30 avril 2024 à New York. (Alex Kent/Getty Images/AFP)

« Un groupe autonome a revendiqué le Hind’s Hall, précédemment connu sous le nom de ‘Hamilton Hall’, en l’honneur de Hind Rajab, une martyre assassinée aux mains de l’État israélien génocidaire à l’âge de six ans », a publié CU Apartheid Divest (CUAD) sur X.

Les manifestants disent qu’ils comptent rester dans la salle jusqu’à ce que l’université cède aux trois demandes du CUAD : le désinvestissement d’Israël, la transparence financière et l’amnistie.

Selon le New York Times, la foule, qui comptait des centaines de personnes à l’extérieur de la salle, ne compterait plus qu’une vingtaine de personnes. On ignore combien de personnes se trouvent dans le bâtiment.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.