Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Daniel Hagari donne d’autres détails sur l’opération de sauvetage des otages

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, tenant le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien pour responsable d’un tir de roquette raté qui a touché un hôpital de la bande de Gaza, tuant des centaines de personnes, le 17 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, tenant le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien pour responsable d’un tir de roquette raté qui a touché un hôpital de la bande de Gaza, tuant des centaines de personnes, le 17 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, donne d’autres détails sur l’opération de sauvetage des otages Marman et Har.

« L’armée israélienne et le Shin Bet travaillent sur cette opération depuis longtemps », dit-il.

« Jusqu’à présent, les conditions n’étaient pas réunies pour la réaliser et nous avons attendu qu’elles mûrissent. »

Il précise : « Atteindre la cible au cœur de Rafah était très complexe. »

« Les forces sont arrivées clandestinement sur la cible vers 1 heure du matin et ont mené une action très complexe dans les locaux et au deuxième étage où étaient détenus les otages. »

Les forces sont ensuite entrées par effraction dans le bâtiment par une porte verrouillée et ont échangé des tirs avec des hommes armés dans le bâtiment et dans les bâtiments adjacents, tout en évacuant les otages vers des véhicules blindés.

« Il y avait une puissance de feu intense depuis les airs. Le feu a été ouvert depuis les bâtiments voisins. L’armée de l’air y a frappé intensivement », dit-il. Dans le même temps, les corps blindés ont également assuré la couverture de l’extraction.

Hagari affirme que « de nombreux terroristes ont été éliminés cette nuit lors de cette action », dont au moins trois dans le bâtiment où étaient détenus les otages.

Un soldat a été légèrement blessé, mais à part cela, aucun Israélien n’a été blessé.

« L’opération entière a duré environ une heure du début à la fin. »

Hagari dit que les deux otages rencontrent désormais leurs familles au centre médical Sheba.

« Ce fut une soirée très tendue, mais avec un résultat très émouvant », dit-il.

« Nous avons 134 otages supplémentaires et nous continuerons à tout faire pour les ramener chez eux. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.