Gabriel Attal : la France travaille « avec les Égyptiens, les Jordaniens, les Allemands »
Rechercher

Gabriel Attal : la France travaille « avec les Égyptiens, les Jordaniens, les Allemands »

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. (Capture d'écran Twitter)
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. (Capture d'écran Twitter)

Invité sur les ondes de RTL, le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a rappelé que l’exécutif voulait d’abord « un cessez-le-feu le plus rapidement possible », pour « trouver une solution de stabilisation durable pour la région ». « Ce sont nos deux objectifs », a-t-il expliqué.

« Il y a une offensive diplomatique ces derniers jours, qui va se poursuivre dans les prochaines heures. Nous soutenons l’idée d’une médiation égyptienne parce que les Égyptiens comme les Jordaniens parlent à tout le monde dans la région », a indiqué Gabriel Attal.

« Le président égyptien sera à Paris aujourd’hui, donc il échangera sur ce sujet avec le président de la République », a-t-il dit. « Nos objectifs sont d’abord le cessez-le-feu le plus rapidement possible et ensuite la capacité à trouver une solution de stabilisation durable pour la région. C’est à cela qu’on va travailler notamment avec les Égyptiens, les Jordaniens, les Allemands ».

Le porte-parole du gouvernement a également mis en garde contre l’importation du conflit en France, « ce qui peut être une tentation de certaines formations politiques, » une référence apparente à la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, dont les représentants ont énormément critiqué l’État après que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a obtenu l’interdiction d’une manifestation dans la capitale pour éviter justement cette importation.

C’est vous qui le dites...