Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Gantz à Netanyahu : stoppez la réforme et limogez Ben Gvir, « générateur de chaos »

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le chef du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, prend la parole lors d'une conférence de presse conjointe des dirigeants des partis d'opposition à la Knesset le 13 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)
Le chef du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, prend la parole lors d'une conférence de presse conjointe des dirigeants des partis d'opposition à la Knesset le 13 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

L’ancien ministre de la Défense et haut responsable de l’opposition, Benny Gantz, a critiqué la coalition pour s’être concentrée sur des plans de refonte judiciaire qui divisent alors qu’Israël se trouve à un moment critique en matière de sécurité.

Le chef du parti HaMahane HaMamlahti a déclaré que « nous sommes sur une poudrière de sécurité » mais que la coalition « concentre ses efforts » sur la division du peuple et la destruction de la démocratie », dans une déclaration prononcée aux côtés d’autres chefs de partis d’opposition à la Knesset.

Gantz, qui appelle depuis longtemps à la participation de l’ensemble de la Knesset au lieu d’une réforme judiciaire unilatérale, affirme que le plan du gouvernement visant à accroître le pouvoir politique sur le système judiciaire nuit à la capacité d’Israël à vaincre le terrorisme.

« Afin de vaincre le terrorisme, deux choses doivent être faites : arrêter immédiatement la législation prédatrice… et mettre de l’ordre dans l’establishment de la défense », a dit Gantz, pointant la confusion sur la division des autorités au sein du ministère de la Défense et « générateur de chaos » Itamar Ben Gvir, ministre de la Sécurité nationale.

Réagissant aux commentaires du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Gantz a déclaré que « l’expérience a échoué, et si elle continue, elle peut mettre le feu à la zone », exhortant le Premier ministre à renvoyer Ben Gvir et à le remplacer par « une personnalité expérimentée et responsable, telle que l’ancien directeur du Shin Bet, Avi Dichter », actuellement ministre de l’Agriculture du Likud.

Attaquant Netanyahu pour avoir accordé la priorité à l’adoption de la clause dérogatoire – qui permettrait à ses partenaires haredi d’échapper à la conscription militaire et pourrait donner au Likud une influence sur les lois ou les nominations de juges affectant le procès en cours de Netanyahu pour corruption – Gantz a affirmé qu’à « l’heure actuelle, sauver des vies face à des terroristes assoiffés de sang et soumis au lavage de cerveau, et unissant l’ensemble du public israélien, passe avant les caprices politiques visant à abroger la loi sur la conscription ou la nomination des juges qui entendront l’appel lors de votre procès ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.