Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Gantz affirme qu’Israël mène une « guerre sur plusieurs fronts » et est confronté à des défis sans précédent à Gaza

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le ministre Benny Gantz s'exprimant lors d'une conférence de presse sur la guerre contre le Hamas, le groupe terroriste au pouvoir à Gaza, le 28 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Le ministre Benny Gantz s'exprimant lors d'une conférence de presse sur la guerre contre le Hamas, le groupe terroriste au pouvoir à Gaza, le 28 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Le ministre du cabine de guerre Benny Gantz a déclaré qu’Israël était engagé dans une « guerre sur plusieurs fronts », ce qui constitue la description la plus forte jamais faite par le gouvernement de la guerre en cours, centrée sur le groupe terroriste du Hamas à Gaza.

« L’accent est mis sur Gaza – mais nous combattons sur le plan défensif et offensif, tant dans le nord qu’ailleurs », a déclaré le ministre, dans un discours prononcé depuis le quartier général militaire de Tel Aviv, marquant le premier mois depuis l’attaque meurtrière du Hamas du 7 octobre, qui a déclenché les hostilités actuelles.

Plus de 20 roquettes ont été tirées plus tôt dans la journée depuis le Liban vers Israël, alors que les diplomates américains continuent de tenter de retirer le Hezbollah de la spirale des combats.

L’armée israélienne continue également d’opérer en Cisjordanie, essayant de contenir les tensions.

À Gaza, Gantz affirme que « cette guerre ne ressemble à rien de ce que nous avons connu par le passé », soulignant en particulier à quel point le Hamas était profondément ancré au sein des populations civiles.

« Nous devons combattre en profondeur sur le terrain contre un ennemi qui transforme les hôpitaux et les écoles en salles de guerre et en dépôts d’armes », a-t-il dit, 11 jours après le début de l’opération terrestre israélienne à Gaza.

Un seul des plus de 240 otages détenus par le Hamas a été libéré par les forces israéliennes (4 autres femmes ont été libérées par le Hamas), et Gantz affirme qu’Israël prendra toute mesure politique ou militaire nécessaire pour libérer les autres.

« Je promets que nous ferons tout pour les ramener chez eux – par la force et par l’action politique. Nous combattrons ceux qui en ont besoin et nous parlerons à tous ceux qui le peuvent », a-t-il dit, sans toutefois plaider pour un échange complet de prisonniers de sécurité palestiniens, comme l’ont suggéré certains.

« Nous n’abandonnerons pas l’opportunité de ramener qui que ce soit », a poursuivi Gantz.

Les familles des otages du Hamas ont organisé plusieurs manifestations, accusant le gouvernement de ne pas en faire assez pour libérer leurs proches.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.