Rechercher

Gilad Erdan fustige la réaction de l’envoyé onusien Tor Wennesland

L'ambassadeur israélien à l'ONU Gilad Erdan lance une campagne pour protester contre la décision de l'ONU de mettre en avant le droit au retour des Palestiniens à l'occasion de l'anniversaire de l'adoption en 1947 du plan de partage qui a vu la création d'un État juif. (Crédit : Shahar Azran)
L'ambassadeur israélien à l'ONU Gilad Erdan lance une campagne pour protester contre la décision de l'ONU de mettre en avant le droit au retour des Palestiniens à l'occasion de l'anniversaire de l'adoption en 1947 du plan de partage qui a vu la création d'un État juif. (Crédit : Shahar Azran)

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, critique l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Tor Wennesland, après que ce dernier a publié une déclaration dans laquelle il exprimait sa préoccupation concernant le meurtre par Tsahal d’un haut commandant du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans le cadre du lancement de l’opération Aube.

« Alors que le Jihad islamique palestinien lance des missiles sur des civils israéliens, l’envoyé de l’ONU exprime sa ‘profonde préoccupation’ pour la neutralisation d’un terroriste de haut rang en amont d’une attaque imminente contre des Israéliens », tweete Erdan.

« Va-t-il également exprimer sa profonde inquiétude face à la neutralisation d’al-Zawahiri ? Erdan ajoute, faisant référence à l’assassinat par les États-Unis du chef d’Al-Qaïda plus tôt cette semaine.

C’est vous qui le dites...