Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Il faut 100 camions d’aide humanitaire à Gaza par jour, dit l’ONU

Des Palestiniens recherchent des victimes et des survivants, suite à une frappe israélienne sur la ville de Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 18 octobre 2023. (Crédit : Mohammed Faiq / AFP)
Des Palestiniens recherchent des victimes et des survivants, suite à une frappe israélienne sur la ville de Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 18 octobre 2023. (Crédit : Mohammed Faiq / AFP)

L’aide humanitaire à Gaza – une fois qu’elle pourra passer la frontière entre l’Egypte et le territoire palestinien – devra être « conséquente », de l’ordre de 100 camions par jour, et devra être sécurisée, a affirmé mercredi le chef des situations humanitaires d’urgence aux Nations unies sur CNN.

« Nous devons commencer avec un nombre important de camions et nous devons atteindre 100 camions par jour, c’était autrefois le cas du programme d’aide à Gaza », a expliqué Martin Griffiths, le coordinateur des Nations unies pour les Affaires humanitaires, sur CNN Europe. Il a évoqué des négociations « incroyablement détaillées avec les parties » pour mettre sur pied les modalités de l’entrée et la distribution de l’aide. Il s’exprimait quelques heures seulement après que le président américain Joe Biden a indiqué avoir eu les assurances du gouvernement israélien qu’il laissera passer cette aide humanitaire par le point de passage de Rafah.

« Nous devons pouvoir avoir l’assurance que nous pouvons intervenir à grande échelle chaque jour, de manière délibérée, répétitive et fiable », a insisté M. Griffiths, expliquant que les différents personnels de l’ONU, qui se trouvent dans la bande de Gaza – y compris 14 000 employés de l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) – seront ensuite en mesure de la distribuer.

« Deuxièmement, nous devons être en mesure d’atteindre les gens en toute sécurité », a insisté M. Griffiths, rappelant que le droit humanitaire international fait l’obligation aux organisations humanitaires de fournir de l’aide là où les gens s’estiment être en sécurité. « Ces deux choses doivent être clarifiées, confirmées et j’espère que cela se produira dans les prochains jours afin que nous puissions démarrer ce programme d’aide essentiel », a expliqué Martin Griffiths, qui se trouve au Caire depuis mardi pour négocier avec les autorités égyptiennes.

Depuis des jours, des tonnes d’aide sont bloquées dans le désert du Sinaï égyptien alors que Rafah est fermé côté palestinien, après quatre bombardements cette semaine. « Israël n’empêchera pas l’aide humanitaire depuis l’Egypte tant qu’il s’agit de nourriture, d’eau et de médicaments pour la population civile dans le sud de la bande de Gaza », a confirmé un communiqué du bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. M. Griffiths a souligné que l’ONU s’assurera que l’aide ira uniquement aux civils et non au Hamas, qui contrôle Gaza.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.