Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Israël n’a pas l’impression que la fenêtre de Washington sur Gaza se referme

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken s'exprimant lors d'une réunion avec le président Isaac Herzog, à l'hôtel Watergate, à Washington, le 18 juillet 2023. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken s'exprimant lors d'une réunion avec le président Isaac Herzog, à l'hôtel Watergate, à Washington, le 18 juillet 2023. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

Bien que l’administration Biden ait progressivement intensifié sa rhétorique sur l’importance de la protection des civils à Gaza au cours des dernières semaines, l’impression à Jérusalem, basée sur des conversations avec des responsables américains, est que la fenêtre d’Israël pour opérer dans l’enclave dirigée par le Hamas avec l’aide de Washington ne se referme pas, selon un responsable israélien.

« Il y a eu quelques déclarations publiques qui donnent l’impression que les États-Unis prennent une direction différente, mais je ne pense pas que ce soit le cas », déclare le fonctionnaire au Times of Israel.

Le fonctionnaire précise que les États-Unis ont des préoccupations concernant les « dommages collatéraux et les questions humanitaires » qu’ils continuent de soulever, et qu’Israël y est attentif. « Nous les écoutons vraiment et nous faisons ce que nous pouvons [pour répondre à leurs préoccupations], tant que cela ne nuit pas à notre capacité d’opérer militairement sur le terrain. »

Le fonctionnaire rappelle que 1 000 camions d’aide humanitaire sont entrés à Gaza ces dernières semaines, et insiste sur le fait que ce nombre augmentera progressivement. Il souligne également les couloirs humanitaires mis en place par l’armée israélienne pour permettre aux Palestiniens de fuir vers le sud, loin des zones de combat les plus intenses.

Israël facilite également la mise en place d’hôpitaux de campagne par des gouvernements étrangers dans le sud de la bande de Gaza, ainsi que d’hôpitaux flottants au large des côtes égyptiennes. Un navire envoyé par le gouvernement français devrait arriver dans les prochains jours, tandis que les Émirats arabes unis et la Turquie sont en pourparlers pour établir leurs propres hôpitaux de campagne dans le sud de la bande de Gaza.

« Ces hôpitaux pourront accueillir des patients des hôpitaux du nord », précise le responsable, ajoutant qu’Israël coordonne ses efforts avec l’ONU et l’Égypte.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.