L’AIPAC salue l’annonce de formation d’un nouveau gouvernement
Rechercher

L’AIPAC salue l’annonce de formation d’un nouveau gouvernement

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors de la conférence 2019 de l'AIPAC(American Israel Public Affairs Committee) au centre de conférences de Washington, à Washington, le 25 mars 2019 (Crédit : Jose Luis Magana/AP)
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors de la conférence 2019 de l'AIPAC(American Israel Public Affairs Committee) au centre de conférences de Washington, à Washington, le 25 mars 2019 (Crédit : Jose Luis Magana/AP)

Les principaux groupes de lobby américains ont salué l’annonce faite par le leader de Yesh Atid, Yair Lapid, mercredi soir, selon laquelle il avait réussi à former un gouvernement de coalition pour remplacer le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et tout en louant la diversité des partis qu’il comprend, ils se demandent ce que cela signifie pour son fonctionnement concret.

En particulier, les groupes ont salué le fait que la coalition inclurait le parti islamiste Raam, la première fois qu’un parti arabe a officiellement rejoint un gouvernement israélien.

L’American Israel Public Affairs Committee, l’AIPAC, a félicité Lapid et Bennett « pour avoir rassemblé une coalition large et diversifiée – couvrant le spectre politique des partis sionistes et arabes – pour former un gouvernement israélien sous réserve de l’approbation de la Knesset ».

L’établissement d’un tel gouvernement après le récent conflit avec la bande de Gaza, au cours duquel des terroristes palestiniens ont tiré des milliers de roquettes sur des villes israéliennes, « démontre encore une fois la résilience de la démocratie israélienne et son engagement envers les valeurs démocratiques », a déclaré l’AIPAC dans un communiqué.

« Nous nous réjouissons de renforcer encore les liens entre les États-Unis et Israël, les deux démocraties travaillant en partenariat étroit pour promouvoir nos valeurs et nos intérêts communs », ajoute le communiqué.

C’est vous qui le dites...