Rechercher

Le 7e sur la liste d’Avoda critique Merav Michaeli

Yair Fink remercie ses soutiens après la diffusion des résultats des primaires Travaillistes à Tel Aviv, le 11 février 2019 (Crédit :Gili Yaari/Flash90)
Yair Fink remercie ses soutiens après la diffusion des résultats des primaires Travaillistes à Tel Aviv, le 11 février 2019 (Crédit :Gili Yaari/Flash90)

Dans une réprimande adressée à Merav Michaeli, la chef de son parti, le numéro 7 du parti travailliste, Yair Fink, affirme que le parti a eu tort de refuser de fusionner avec Meretz avant les élections.

« Les dirigeants font des erreurs. Un leader doit assumer ses responsabilités et ne pas blâmer les autres. » Michaeli a plus tôt attaqué Yair Lapid, affirmant que c’était de sa faute si Meretz n’entrait pas à la Knesset alors que Michaeli avait refusé à maintes reprises de sceller une alliance avec Meretz.

Il ajoute : « Je ne suis peut-être que septième, mais si les autres ne le disent pas, je le ferais : nous avons fait une erreur en ne sauvant pas Meretz, et j’en suis désolé. »

C’est vous qui le dites...