Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Le Shin Bet informé de l’assaut du Hamas, mais avait jugé l’info « insignifiante » – média

Des terroristes du Hamas franchissant la barrière frontalière entre Israël et Gaza, le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran Kan ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Des terroristes du Hamas franchissant la barrière frontalière entre Israël et Gaza, le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran Kan ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Des mois avant l’assaut du Hamas le 7 octobre, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet aurait reçu des renseignements selon lesquels le groupe terroriste palestinien prévoyait d’effectuer « un grand mouvement », en donnant le moment précis où l’invasion massive a effectivement été perpétrée – mais l’information avait été considérée comme insignifiante, selon un reportage télévisé diffusé ce soir.

Le Shin Bet aurait reçu le tuyau d’une source humaine dans la bande de Gaza qui avait averti que le Hamas prévoyait d’attaquer au cours de la semaine suivant le jour de Yom Kippour, rapporte la Douzième chaîne.

Cette année, Kippour a été célébré le 25 septembre, un lundi. L’invasion du 7 octobre, au cours de laquelle des milliers de terroristes du Hamas ont massacré 1 200 personnes dans le sud d’Israël et enlevé plus de 240 otages, a eu lieu 12 jours plus tard, le samedi de la semaine suivant Yom Kippour.

Le reportage indique que la source du Shin Bet à Gaza a rapporté cette information à l’agence après l’avoir entendue de la bouche d’une autre personne qui lui en avait communiqué les détails.

Le responsable de la source aurait transmis l’information brute à ses collègues du Shin Bet, mais ceux-ci l’auraient jugée insignifiante, concluant que « si ce projet est vraiment sur le point d’être mis en œuvre, nous recevrons d’autres renseignements » pour le corroborer, selon la chaîne.

Cette information n’aurait pas été portée à l’attention des hauts responsables du Shin Bet, et le chef de l’agence, Ronen Bar, n’en a jamais entendu parler.

Elle a fini par être signalée après le 7 octobre, dans le cadre des efforts déployés pour comprendre comment l’agence avait pu ignorer le projet d’attentat.

La chaîne cite des sources anonymes du Shin Bet qui affirment qu’à l’époque, aucun autre élément de renseignement ne venait étayer l’information et que la fiabilité de la source humaine – qui avait commencé à fournir des renseignements au Shin Bet peu de temps auparavant – avait été jugée incertaine, bien que l’agence ait depuis admis qu’elle était très sérieuse.

Même si Bar, le chef de l’agence, n’avait pas entendu parler de l’information, la Douzième chaîne cite plusieurs sources qui affirment que le Shin Bet ne blâmera pas les officiers de rang inférieur et admet que l’agence n’a pas réussi à empêcher l’agression.

Dans sa réponse officielle à ce reportage, le Shin Bet indique qu’il se concentre actuellement sur la guerre en cours contre le Hamas et qu’il se prépare à mener une enquête approfondie après la guerre sur la manière dont l’échec du renseignement s’est produit, notamment en vérifiant les informations qui étaient disponibles.

« En tout état de cause, le fait de se concentrer sur un élément de renseignement spécifique ne peut pas refléter l’ensemble des renseignements disponibles à ce moment-là. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.