Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

L’Egypte tente d’obtenir un cessez-le-feu à Gaza avant la « Marche des Drapeaux »

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des Juifs participant à la "Marche des drapeaux" à l'occasion de la Journée de Jérusalem, passent par la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 29 mai 2022. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Des Juifs participant à la "Marche des drapeaux" à l'occasion de la Journée de Jérusalem, passent par la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 29 mai 2022. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

L’Egypte est déterminée à négocier un cessez-le-feu avant le rassemblement très controversé des nationalistes religieux israéliens, jeudi prochain, dans le quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, susceptible, selon Le Caire, de mettre le feu aux foudres jusqu’au point de non-retour, a déclaré au Times of Israel un responsable égyptien proche des négociations indirectes entre Israël et le Jihad islamique palestinien.

« Ce rassemblement est, en soi, une menace pour la stabilité, mais si les combats se poursuivent, il sera alors beaucoup plus difficile de les arrêter et il est probable que le Hamas en profite pour surfer sur cette vague et prendre part aux combats », a-t-il ajouté.

Il a confié son espoir que l’administration Biden parvienne à persuader Israël de reconsidérer le bien-fondé de la marche, cette année, compte tenu de la situation déjà tendue à Gaza depuis mardi, jour où Tsahal a lancé une série de frappes aériennes pour éliminer les chefs du Jihad Islamique Palestinien, auxquelles l’organisation a riposté par des centaines de tirs de roquettes sur Israël.

Un haut responsable israélien avait par ailleurs déclaré au Times of Israel, la semaine passée, que l’actuel gouvernement radical d’Israël n’était pas susceptible de revoir le tracé de la marche.

« Nous ne sommes pas particulièrement optimistes, c’est pourquoi il est essentiel que les combats cessent le plus tôt possible », a souligné le responsable égyptien, ajoutant que Le Caire ferait en sorte d’obtenir des assurances de la part des parties en présence que, même si la marche du drapeau avait lieu dans le quartier musulman, le cessez-le-feu serait respecté.

Un optimisme prudent règne quant à la perspective d’un cessez-le-feu, suite à la suspension des tirs de roquettes en provenance de Gaza, la nuit dernière, car l’accalmie a été rompue par un nouveau tir de roquettes depuis Gaza ce matin.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.