Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Les combats actuels à Jabaliya parmi les plus violents de la guerre, selon Tsahal

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes de la 7ème Brigade Blindée opèrent dans le nord de Gaza à Jabaliya, dans une image publiée le 17 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes de la 7ème Brigade Blindée opèrent dans le nord de Gaza à Jabaliya, dans une image publiée le 17 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les récents combats dans le nord de Gaza, à Jabaliya, ont été décrits par les officiers de l’armée israélienne comme étant parmi les plus intenses de la guerre actuelle. Les membres du groupe terroriste palestinien du Hamas tirent un grand nombre de RPG en direction des chars d’assaut et des véhicules blindés.

Samedi en fin de journée, des chars israéliens de la 7e brigade blindée ont pénétré dans Jabaliya, une zone dans laquelle l’armée avait déjà opéré et où elle avait annoncé avoir démantelé des bataillons du Hamas. Cette dernière opération vise toutefois des zones situées au cœur du camp de réfugiés de Jabaliya, que Tsahal n’avait pas atteintes lors de l’offensive terrestre initiale.

Tsahal a indiqué avoir tué jusqu’à présent plus de 200 terroristes armés dans la région – dont au moins 60 ont été tués par la 7e brigade – et estime qu’il pourrait y en avoir plusieurs centaines d’autres.

Les combats sont décrits comme « intenses » et « les plus violents » de la guerre, avec de nombreux engagements, à la fois en surface et dans les tunnels utilisés par les terroristes. Le camp de Jabaliya comporte également de nombreuses ruelles étroites, ce qui rend difficile l’intervention des chars.

Les terroristes tirent principalement des RPG sur les chars, mais posent également des dispositifs explosifs. Les chars Merkava de la 7e brigade, équipés du système de défense active TROPHY, sont très résistants aux attaques de RPG, et seuls quelques soldats ont été blessés, selon l’armée.

L’armée a également précisé que des membres du Hamas avaient lancé des attaques à l’intérieur ou à proximité de refuges humanitaires dans la ville de Jabaliya. Les civils ont depuis été évacués de ces abris.

Une cache de roquettes est trouvée par les troupes de Tsahal dans le nord de Gaza à Jabaliya, dans une image de Tsahal publiée le 17 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Tsahal a déclaré que les troupes du 101e bataillon de parachutistes, opérant aux côtés des unités de blindés, avaient localisé un dépôt de roquettes à proximité de l’un des abris. Des dizaines de roquettes à longue portée et des pièces détachées ont été découvertes sur le site.

Dans l’abri adjacent, une vingtaine de terroristes présumés ont été arrêtés par les troupes, a ajouté Tsahal.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.