Les sirènes d’alerte sonnent à Kiryat Gat pendant l’enterrement d’Ido Avigal
Rechercher

Les sirènes d’alerte sonnent à Kiryat Gat pendant l’enterrement d’Ido Avigal

Ido Avigal, tué dans sa maison de Sdérot par une roquette lancée depuis Gaza, le 12 mai 2021. (Crédit : Twitter)
Ido Avigal, tué dans sa maison de Sdérot par une roquette lancée depuis Gaza, le 12 mai 2021. (Crédit : Twitter)

Au moment où se tenaient, à Kiryat Gat, les funérailles d’Ido Avigal, un enfant de 5 ans originaire de Sderot tué mercredi dans une attaque à la roquette, des terroristes palestiniens de Gaza ont tiré des projectiles sur la ville du sud, obligeant les endeuillés à se mettre à l’abri.

Les sirènes ont retenti tandis que le père d’Ido, Asaf Avigal, terminait un éloge funèbre dans lequel il s’excusait de ne pas avoir protégé son fils, tué par des éclats d’obus qui ont traversé la fenêtre de la pièce fortifiée où il était abrité avec sa mère et sa sœur, toutes deux blessées.

Selon le radiodiffuseur public Kan, le timing du tir de roquette visait clairement à perturber les funérailles, car Kiryat Gat n’a pas été fréquemment pris pour cible pendant la série actuelle de combats à Gaza, qui a éclaté lundi lorsque les dirigeants du Hamas de la bande ont tiré des roquettes sur Jérusalem.

C’est vous qui le dites...