Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Liberman : les divisions mettent Israël sur la voie d’un éclatement comme au Liban

Le président du parti Yisrael Beytenu Avigdor Liberman lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 18 mars 2024. (Crédit :  Yonatan Sindel/ Flash90)
Le président du parti Yisrael Beytenu Avigdor Liberman lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 18 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90)

Israël est obligé de penser à l’après-guerre, non seulement dans la bande de Gaza, mais « aussi au sein de l’État d’Israël », a déclaré le président d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, lors de la réunion hebdomadaire de son parti à la Knesset.

Mettant en garde contre le danger que représente « une communauté qui ne partage pas les mêmes valeurs et la même vision », allusion voilée aux ultra-orthodoxes, Liberman prévient que de nouvelles divisions au sein de la société israélienne pourraient conduire le pays à une situation semblable à celle du Liban, qui est depuis longtemps déchiré par de forts clivages sectaires.

Les Israéliens doivent immédiatement entamer un dialogue sur le « jour d’après », a-t-il poursuivi, invitant ses collègues chefs de parti à établir une « coalition sioniste » capable de mettre en place la conscription universelle, des études de base obligatoires et une réforme électorale.

« Nous n’avons pas besoin d’enrôler qui que ce soit de force », déclare-t-il à propos des ultra-orthodoxes, appelant à l’imposition de sanctions financières afin de stimuler l’enrôlement.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.