Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Netanyahu fête Pourim avec les troupes : « Nous avons eu Haman et nous aurons Sinwar »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu célèbre la fête juive de Pourim avec des agents du Bataillon Erez de la police militaire, le 24 mars 2024. (Crédit : Haim Zach, GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu célèbre la fête juive de Pourim avec des agents du Bataillon Erez de la police militaire, le 24 mars 2024. (Crédit : Haim Zach, GPO)

Le Premier ministre a célébré la fête juive de Pourim avec des agents du Bataillon Eretz de la police militaire. Il leur a déclaré que « nous entrerons à Rafah et nous obtiendrons une victoire absolue. Nous avons éliminé Haman et nous éliminerons [le chef du Hamas à Gaza Yahya] Sinwar. »

Ce rappel, de sa part, de la nécessité pour l’armée israélienne de lancer une opération contre le Hamas à Rafah a eu lieu peu de temps après les mises en garde émises à l’encontre d’une telle offensive par la vice-présidente américaine Kamala Harris.

Dans l’histoire de Pourim, le conseiller du roi, Haman, complotait de tuer tous les Juifs de Perse. Il avait finalement été pendu.

« Aujourd’hui, nous célébrons la fête de Pourim », a dit le Premier ministre après avoir lu un extrait du Livre d’Esther. « Il y a plus de 2000 ans, dans l’ancienne Perse, un tyran antisémite, Haman le diabolique, avait cherché à exterminer les Juifs de la surface de la Terre. Les Juifs s’étaient redressés, ils s’étaient unis, ils avaient combattu et ils avait remporté une victoire absolue ».

« Aujourd’hui, dans la Perse moderne, un nouvel oppresseur a fait son apparition – le régime iranien qui cherche à exterminer l’État juif. Nous avons déjà vu ce qu’a fait l’un des messagers de ce tyran. Le 7 octobre, le Hamas a commis ce que le président Biden a dit être ‘le mal absolu’. »

« Le mal absolu ne peut pas être vaincu si on le laisse tranquille à Rafah », a-t-il ajouté.

L’opération israélienne qui est prévue à Rafah – qui, selon l’État juif, est déterminante pour détruire les derniers bataillons du Hamas encore intacts – suscite l’inquiétude à l’international, plus d’un million de Palestiniens déplacés y ayant trouvé un refuge dans un contexte de guerre contre le Hamas au sein de l’enclave côtière.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.