Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

« Pas d’autre choix que de manifester, le gouvernement essaie de détruire Israël »

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Des Israéliens affrontant la police lors d'une manifestation contre la refonte judiciaire prévue par le gouvernement israélien, à Tel Aviv, le 1er mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)
Des Israéliens affrontant la police lors d'une manifestation contre la refonte judiciaire prévue par le gouvernement israélien, à Tel Aviv, le 1er mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Les manifestants à Tel Aviv disent qu’ils ont l’impression de ne pas avoir d’autre choix que de sortir et de manifester.

« Je ne voulais pas venir aujourd’hui, je voulais continuer à vivre ma vie, mais j’ai ressenti que je n’avais pas d’autre choix, on en est arrivé là… Il y a un groupe qui essaie de détruire Israël », a expliqué Omer Sagi, 40 ans, un employé du secteur de la FoodTech de Ramat Gan, au Times of Israel.

« J’ai des conversations avec mes amis pour savoir si je dois quitter le pays. Je ne veux pas vivre dans un endroit sans Cour suprême ni droits civiques. »

D’autres s’accordent à dire qu’ils ne seront pas dissuadés par une plus forte répression policière.

« C’est vraiment tendu, on peut voir que les gens sont vraiment désespérés et qu’ils ne veulent pas se battre contre les flics mais ils sont contre ce qui se passe dans le pays », a dit Sharon Aronoff, 32 ans, qui a immigré d’Allemagne en Israël à l’adolescence.

« Ils ont vraiment peur à cause du système judiciaire et de la dictature. Et ce qui s’est passé à Huwara il y a deux jours n’est qu’un exemple de ce que les gens sont prêts à faire », a-t-elle ajouté.

Tous les manifestants ne partagent pas le même point de vue.

« Je suis contre cette manifestation. Je soutiens la réforme du système judiciaire de Yariv Levin. Je pense qu’il fait ce qu’il faut », a déclaré Eli Almog, 28 ans, de Petah Tikvah.

« Je suis venu aujourd’hui voir de mes propres yeux, voir si c’est un groupe d’anarchistes ou des gens qui souffrent vraiment. Et mon impression est… que c’est vraiment les deux. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.