Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Pékin réclame « un cessez-le-feu immédiat » lors d’un appel à un responsable palestinien

Drapeau de la République populaire de Chine (Crédit : domaine public)
Drapeau de la République populaire de Chine (Crédit : domaine public)

L’émissaire chinois au Moyen-Orient, Zhai Jun, a appelé à un « cessez-le-feu immédiat » lors d’un échange téléphonique avec un responsable de l’Autorité palestinienne, a indiqué mercredi le ministère chinois des Affaires étrangères.

Zhai Jun a dit à Amal Jadou, le vice-ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palesitienne, que la Chine était « profondément attristée par l’intensification du conflit actuel » et « très préoccupée par la grave détérioration de la sécurité et de la situation humanitaire en Palestine », peut-on lire sur le site internet du ministère chinois des Affaires étrangères.

« Les priorités absolues sont un cessez-le-feu immédiat et la protection des civils », a-t-il ajouté, selon ses citations publiées en ligne.

Zhai Jun avait parlé au téléphone mardi avec Oussama Khedr, le directeur du département des affaires palestiniennes au ministère égyptien des Affaires étrangères nommé en août ambassadeur en Israël. Il lui avait fait part de la volonté de Pékin de « maintenir la communication et la coordination avec la partie égyptienne pour promouvoir un cessez-le-feu entre les deux parties au conflit dès que possible ».

Il avait aussi avancé que « le cœur du conflit israélo-palestinien récurrent est le retard dans la recherche d’une solution juste à la question de la Palestine, et l’issue fondamentale réside dans la mise en œuvre de la solution des deux Etats ».

Jusqu’à récemment peu impliquée dans le dossier israélo-palestinien en comparaison avec les Etats-Unis, la Chine, qui entretient par ailleurs de bonnes relations avec Israël, affirme désormais avec davantage de force sa position sur le sujet.

La Chine a toutefois été critiquée pour sa réponse au conflit actuel, Israël ayant déclaré qu’il s’attendait à une « condamnation plus ferme » du Hamas de la part de Pékin.

Il n’existe actuellement aucune trace d’un entretien entre Zhai Jun et la partie israélienne.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.