Rechercher

Peres : les Gazaouis ne peuvent pas être libres sous le Hamas

Le président Shimon Peres affirme que Gaza sera libre que lorsqu’il se débarrassera du Hamas, qui a été au pouvoir dans la bande depuis un coup d’Etat sanglant en 2007, deux ans après le retrait d’Israël du territoire.

« Nous avons quitté Gaza de notre propre volonté », dit-il. « Gaza aurait pu être prospère et mais il s’est laissé aller à la terreur. Gaza ne sera vraiment libre qu’une fois qu’il se libère du carcan des organisations terroristes. »

Prenant la parole depuis sa résidence officielle à Jérusalem, le président dit que, contrairement au Hamas, l’armée israélienne ne veut pas faire du mal à des civils innocents.

« Les terroristes du Hamas visent à tuer et à blesser autant d’Israéliens innocents que possible. Nous ne voulons pas blesser des civils. Une réalité dans laquelle 5 millions de nos citoyens, dont des femmes et des enfants, se murent dans des abris, reste intolérable. »

Le président Shimon Peres (Crédit : chatham house/Flickr/CC BY 2.0/Wikimedia commons)
Le président Shimon Peres (Crédit : chatham house/Flickr/CC BY 2.0/Wikimedia commons)

L’armée israélienne se bat contre le terrorisme « avec détermination et dévouement », ajoute Peres.

« Nous ne pouvons pas laisser le terrorisme conduire nos citoyens dans des abris anti-bombes. Il ne peut y avoir aucun compromis avec le terrorisme ».

– Raphaël Ahren

C’est vous qui le dites...