Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Rappelant le Mavi Marmara, un millier de bateaux devraient quitter la Turquie pour Gaza et Ashdod jeudi

Illustration : Le "Freedom", un bateau se dirigeant vers la bande de Gaza dans le cadre d'une flottille défiant les restrictions israéliennes, en juillet 2018. (Crédit : Capture d'écran Press TV/Twitter)
Illustration : Le "Freedom", un bateau se dirigeant vers la bande de Gaza dans le cadre d'une flottille défiant les restrictions israéliennes, en juillet 2018. (Crédit : Capture d'écran Press TV/Twitter)

Un millier de bateaux se rassembleront en Turquie mercredi et se dirigeront vers Gaza pour tenter de briser les restrictions sécuritaires imposées par Israël et perturber le commerce maritime entrant en Israël.

Selon le site d’information turc Haber7, les bateaux transporteront 4 500 personnes originaires de 40 pays, « y compris des Juifs anti-sionistes. » 313 bateaux seront occupés par des activistes russes et 104 autres, par des activistes espagnols. Seuls 12 bateaux turcs se joindront à la flottille.

Volkan Okçu, l’un des organisateurs de l’initiative, a déclaré que la flottille devrait quitter les côtes turques jeudi et a promis qu’elle « suivrait strictement les règles internationales » et qu’elle ne transporterait pas d’armes, afin de ne pas donner à Israël une « excuse » pour intervenir. Elle devrait faire une première escale à Chypre avant de se diriger vers le port israélien d’Ashdod. Certains participants à la flottille emmèneront également leurs conjoints et leurs enfants.

Cette action de protestation rappelle celle de la « flottille de la liberté pour Gaza » en mai 2010. La flottille avait tenté de briser les restrictions maritimes sécuritaires imposées par Israël à la bande de Gaza contrôlée par le groupe terroriste palestinien du Hamas, mais avait été interceptée par la marine israélienne.

Après que le convoi a refusé les ordres de la marine israélienne de prendre la direction d’Ashdod, des commandos israéliens étaient montés à bord de l’un des navires, le Mavi Marmara, qui transportait plus de 600 passagers. Après avoir rencontré une violente résistance, les commandos ont ouvert le feu, tuant dix activistes turcs. Dix soldats israéliens ont également été blessés.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.