Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Shabtaï ordonne de dégager l’Ayalon ; la brutalité policière se poursuit

Le chef de la police Kobi Shabtaï a donné l’ordre de dégager l’autoroute Ayalon de Tel-Aviv où des milliers de manifestants anti-refonte se sont rassemblés, a déclaré son porte-parole à la Douzième chaîne.

Le journaliste de la Douzième chaîne sur les lieux a déclaré que jusqu’à il y a 10 minutes, la police autorisait les manifestants à rester sur l’autoroute, « et puis tout à coup, tout a changé en une seconde ».

De nombreux policiers se sont déployés sur l’autoroute, certains pourvus de casques, pour disperser les manifestants.

Des images montrent les canons à eau tirant directement sur les manifestants, en violation des règles d’usage.

On voit également des policiers traîner des manifestants hors de la route et des officiers à cheval galopant sur la foule, entrant violemment en collision avec des manifestants.

La foule refuse de bouger et scande « Démocratie ou révolution ! », alors que la foule en liesse sur le pont au-dessus tape sur les barrières métalliques.

Au moins un manifestant est blessé, alors que la police tente de dégager l’autoroute Ayalon.

Alors que l’ambulance charge le manifestant blessé sur une civière, la foule scande « Ben Gvir est un terroriste » et « Honte » aux policiers qui tentent toujours de maintenir la foule hors de la route.

Plusieurs échauffourées éclatent entre la police et la foule, qui se trouve en grande partie sur les talus, après le déploiement des canons à eau et des agents.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.