Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Smotrich présente les changements budgétaires axés sur les efforts de guerre

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich affirme que les modifications du budget 2023 qu’il soumet aujourd’hui à la discussion du gouvernement sont principalement orientées sur l’effort de guerre en cours, alors qu’on lui reproche de ne pas avoir entièrement réduit le financement pour tenir les promesses politiques du plan.

Le budget, dit-il, réoriente 17 milliards de shekels vers la défense et 13,5 milliards de shekels supplémentaires pour les besoins civils de la guerre.

Parmi les mesures d’urgence, Smotrich indique que l’amendement budgétaire consacre 3,5 milliards de shekels au financement de l’hébergement en établissement hôteliers pour les plus de 100 000 Israéliens évacués de leurs communautés frontalières du sud et du nord.

Deux milliards de shekels seront versés au ministère de la Sécurité nationale pour mettre en place et armer des équipes de défense communautaire, ainsi que pour armer la police. Des responsables américains ont exprimé leur inquiétude quant au fait que le ministère de la Sécurité nationale arme également des résidents d’implantations de Cisjordanie qui ont harcelé des Palestiniens, et en conséquence auraient gelé l’envoi de certaines commandes de fusils à Israël.

Début novembre, un porte-parole de la Maison Blanche a déclaré qu’Israël avait promis aux États-Unis de ne pas armer les équipes de défense communautaire de Cisjordanie avec des armes provenant des États-Unis.

En ce qui concerne les critiques selon lesquelles Smotrich n’a pas entièrement réduit le financement des promesses politiques faites aux partis de la coalition avant la guerre, qui ont été approuvées en mai mais réévaluées par une décision du cabinet en octobre, Smotrich déclare que la discussion d’aujourd’hui n’a pas besoin de réapprouver les 30 % d’allocations politiques qu’il n’a pas décidé de modifier.

En octobre, le cabinet avait décidé de geler tous les fonds de la coalition qui n’avaient pas été transférés hors du trésor public, afin qu’ils puissent être réorientés vers l’effort de guerre. Parmi eux figurent une affectation controversée de 300 millions de shekels pour les écoles privées haredim, et des centaines de millions de shekels pour les résidents d’implantation de Cisjordanie.

Smotrich n’a pas supprimé ces postes et ils ne figurent pas actuellement dans le plan de réorientation de l’argent vers l’effort de guerre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.