Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Un feu causé par un cerf-volant lancé par Gaza se déclare du côté israélien

Un incendie de faible ampleur s’est déclaré dans un champ à l’extérieur de Mefalsim, à proximité de la bande de Gaza, apparemment provoqué par un cerf-volant incendiaire qui a été lancé en Israël depuis l’enclave côtière.

Les pompiers israéliens et le personnel d’urgence sont sur place.

L’envoyé spécial américain pour les négociations au Moyen Orient JAson Greenblat, avait publiquement critiqué dimanche les Palestiniens pour l’envoi de cerfs-volants inflammables en Israël.

« Des cerfs-volants [équipés] de bombes et [cocktails] Molotov ne sont pas des « manifestations pacifiques » – C’est du terrorisme pur et dur », avait tweeté Greenblatt.

« Le Hamas est responsable et il empire la situation des Palestiniens à Gaza », avait-il conclu.

Plus tôt dans la journée de dimanche, Greenblatt avait fustigé les « émeutiers du Hamas » qui ont endommagé les infrastructures sur le côté palestinien du point de passage de Kerem Shalom, deux jours auparavant.

« Alors que le monde tente d’apaiser les souffrance humanitaires des Palestiniens à Gaza, les émeutiers du Hamas vandalisent et brûlent le point de passage humanitaire principal », avait-il tweeté.

« Quand le monde verra-t-il que le Hamas détruit ce qui pourrait être une métropole prospère ? La paix est le seul espoir pour l’avenir », avait-il conclu.

Jason Greenblatt, représentant spécial pour les négociations internationales du président américain Donald Trump, s’adresse au déjeuner de printemps de l’American Jewish Committee’s Women’s Leadership Board à New York le 24 avril 2018. (Autorisation / Ellen Dubin Photographie)

Le ministère, dirigé par le Hamas, a également affirmé que Musaab Abu Leila, 29 ans, était l’une des deux personnes qui auraient été abattues par les troupes israéliennes lors des affrontements.

Abu Leila aurait été tué à l’est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, peu après la mort d’un jeune homme de 21 ans dans le sud de la bande de Gaza.

L’armée israélienne affirme que 10 000 personnes participent actuellement à des manifestations à cinq endroits le long de la frontière.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.