Israël en guerre - Jour 149

Rechercher

Un groupe de militants LGBTQ se joint à la manifestation de Tel Aviv

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Des manifestants d'une organisation LGBTQ se joignent aux manifestants anti-gouvernement, à Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Carrie Keller Lynn/Times of Israel)
Des manifestants d'une organisation LGBTQ se joignent aux manifestants anti-gouvernement, à Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Carrie Keller Lynn/Times of Israel)

Des militants du groupe de défense des droits LGBTQ Hoshen ont bloqué des voitures rue Menachem Begin à Tel Aviv, après avoir été empêchés par des policiers de marcher sur l’autoroute Ayalon.

Laura, une jeune femme d’une vingtaine d’années qui travaille pour Hoshen, a rejeté les critiques de certains manifestants qui se trouvaient à proximité et qui estimaient que leur présence gênait les citoyens ordinaires.

« C’est une journée de résistance. Nous l’avons annoncé la semaine dernière et tous ceux qui sont venus en voiture dans le centre de Tel-Aviv auraient dû le savoir », a-t-elle dit.

À la question de savoir pourquoi il était si important pour elle et ses collègues d’être ici aujourd’hui, Laura a répondu qu’elle s’inquiète de la composition du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, en particulier des membres de l’extrême-droite qui ont supprimé les droits civiques des LGBTQ.

« Cette réforme nous fait déjà du tort », a expliqué Laura, en évoquant les craintes de la communauté éducative LGBTQ, dont Hoshen est l’un des principaux acteurs.

Le chef de Noam Avi Maoz pendant une réunion à la Knesset, le 12 décembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Faisant référence au député Avi Maoz, qui, jusqu’à récemment, devait prendre la tête d’une unité du ministère de l’Éducation supervisant les sous-traitants comme Hoshen qui fournissent du contenu aux écoles publiques, Laura a ajouté « qu’il y a des gens dans cette coalition qui ne sont pas d’accord avec l’idée d’une réforme ». « Il y a des gens dans cette coalition qui veulent empêcher spécifiquement notre organisation de venir dans les écoles. »

« Les écoles nous en demandent moins », a-t-elle affirmé. « Nous sommes ici pour protester. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.