Une députée du Meretz presse le gouvernement à négocier un cessez-le-feu
Rechercher

Une députée du Meretz presse le gouvernement à négocier un cessez-le-feu

La députée Tamar Zandberg du parti du Meretz de gauche a appelé le gouvernement à conclure un cessez-le-feu pour mettre immédiatement un terme aux combats à Gaza qui opposent l’armée israélienne et le Hamas.

Elle a indiqué que les hostilités, qui entrent dans leur neuvième jour, « ne sont pas différentes » des épisodes précédents d’escalade des violences qui, ces dernières années, avaient généralement duré quelques jours.

« Si nous choisissons de ne pas changer d’approche, alors le conflit actuel ne sera pas vraiment différent », a écrit Zandberg dans une publication sur Twitter.

Elle a expliqué que les combats entraînaient « la mort d’innocents, des destructions et de la désespérance des deux côtés » sans rien changer pour autant, ajoutant qu’il n’y avait pas de solution militaire au conflit israélo-palestinien.

Zandberg a aussi dit que « la paix est ce qui effraie le plus » le Premier ministre Netanyahu et les politiciens de droite », et elle a accusé le gouvernement « de parler avec le Hamas tout en stigmatisant Abu Mazen en le qualifiant de terroriste », en référence au président de l’AP Mahmoud Abbas, qui a appelé ce matin à une journée de colère en Cisjordanie.

La députée du Meretz Tamar Zandberg, à Jérusalem, le 22 août 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
C’est vous qui le dites...