Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

L’opération à Rafah aggravera encore la « sombre réalité » de Gaza – diplomate émirati

L'ambassadeur des Émirats arabes unis aux États-Unis, Yousef al-Otaiba, insiste sur la mise en œuvre immédiate d'un cessez-le-feu

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Yousef al-Otaiba, ambassadeur des Émirats arabes unis aux États-Unis, s'exprimant lors d'une conférence sur Zoom organisée par le Washington Institute for Near East Policy, le 1er février 2021. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Yousef al-Otaiba, ambassadeur des Émirats arabes unis aux États-Unis, s'exprimant lors d'une conférence sur Zoom organisée par le Washington Institute for Near East Policy, le 1er février 2021. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Un haut responsable émirati a prévenu dimanche qu’une incursion de l’armée israélienne à Rafah « entraînerait le déplacement de millions de personnes » et a réitéré l’appel d’Abou Dhabi en faveur d’un « cessez-le-feu immédiat à Gaza ».

« Un cessez-le-feu immédiat et une augmentation urgente de l’aide sont nécessaires pour faire face au désastre humanitaire croissant à Gaza. La moitié de la population est affamée. Le système médical s’est effondré. L’eau potable se fait rare. Une incursion israélienne imminente entraînera le déplacement de millions de personnes », a déclaré l’ambassadeur des Émirats arabes unis aux États-Unis, Yousef al-Otaiba.

L’envoyé émirati a mis en avant un appel récent du Sénat qui a confirmé une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies de décembre menée par les Émirats arabes unis, qui appelait à la mobilisation d’une aide à grande échelle, à la mise en place d’un mécanisme de l’ONU pour accélérer les livraisons, à l’ouverture des passages frontaliers israéliens aux ressources de première nécessité, à la nomination d’un coordinateur de l’aide de l’ONU et à la libération de tous les otages.

« Avec l’aide de l’Égypte, les Émirats arabes unis ont mis sur pied un effort d’aide majeur à Gaza : un hôpital de campagne et un navire-hôpital, des systèmes de purification de l’eau, 160 cargaisons de fournitures et l’évacuation de 2 000 enfants blessés et cancéreux vers des hôpitaux émiratis », a indiqué al-Otaiba.

« Ces efforts et d’autres encore ne sont pas suffisants. Nous ne pouvons pas laisser la triste réalité de Gaza s’aggraver. Les États-Unis et la communauté internationale doivent agir maintenant. Mobiliser l’aide à grande échelle. Donner aux Nations unies les moyens d’accélérer l’aide. Protéger les civils. Et surtout, mettre en œuvre un cessez-le-feu immédiat », a-t-il ajouté, dans une rare déclaration.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.