L’UE renouvelle ses sanctions contre des personnalités iraniennes
Rechercher

L’UE renouvelle ses sanctions contre des personnalités iraniennes

Selon le rapporteur de l'ONU, au moins 966 personnes ont été exécutées en Iran en 2015

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif (à droite) et la chef de la politique étrangère de l'UE Federica Mogherini arrivant pour une conférence de presse à Téhéran, le 28 juillet 2015 (Crédit : AFP PHOTO / BEHROUZ MEHRI)
Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif (à droite) et la chef de la politique étrangère de l'UE Federica Mogherini arrivant pour une conférence de presse à Téhéran, le 28 juillet 2015 (Crédit : AFP PHOTO / BEHROUZ MEHRI)

L’Union européenne (UE) a renouvelé mardi ses sanctions contre plus de 80 personnalités iraniennes en raison de « violations » des droits de l’Homme et afin de presser Téhéran de se conformer à ses obligations internationales.

« Le Conseil a décidé qu’il convenait de proroger jusqu’au 13 avril 2017 les mesures restrictives à l’encontre de 82 personnes […] au vu de la situation des droits de l’Homme en Iran », a indiqué l’UE dans un communiqué.

L’UE renouvelle ainsi des sanctions en vigueur depuis 2011 sur le gel d’actifs de personnalités iraniennes en raison de « grave violations des droits de l’Homme » en Iran.

L’Iran avait dénoncé le mois dernier l’approche « partiale » du rapporteur spécial de l’ONU, Ahmad Shaheed, sur la situation des droits fondamentaux dans ce pays où, selon lui, au moins 966 personnes ont été exécutées en 2015, un record des 20 dernières années.

Ce renouvellement de sanctions intervient quelques jours avant la visite à Téhéran, le 16 avril, d’une délégation de commissaires européens emmenés par la haute représentante de l’UE Federica Mogherini.

La délégation se rendra en Iran pour jeter les bases d’une coopération accrue avec ce pays après la levée de certaines sanctions en vertu de l’accord nucléaire historique signé en juillet dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...