Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

L’UER confisquera tout drapeau ou symbole palestinien lors de l’Eurovision

Selon les organisateurs, les participants à l'événement ne pourront arborer que les drapeaux des pays participant au concours annuel de la chanson, ainsi que le drapeau LGBT

La scène de l'Eurovision lors d'une conférence de presse, à Malmo Arena, en Suède, le 25 avril 2024. (Crédit : Johan Nilsson/TT News Agency via AP)
La scène de l'Eurovision lors d'une conférence de presse, à Malmo Arena, en Suède, le 25 avril 2024. (Crédit : Johan Nilsson/TT News Agency via AP)

Les organisateurs du Concours de l’Eurovision ont déclaré jeudi qu’ils se réservaient le droit de confisquer tout drapeau palestinien et tout symbole pro-palestinien lors du concours qui se déroulera la semaine prochaine en Suède.

Cette annonce survient dans un contexte de tensions accrues autour de la participation d’Israël au concours annuel de la chanson, en raison de la guerre que le pays mène contre le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza, qui en est à son septième mois. Des groupes pro-palestiniens et anti-Israël prévoient d’organiser de grandes manifestations à Malmö en marge de l’événement.

Michelle Roverelli, responsable de la communication de l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui organise le concours chaque année, a déclaré que les détenteurs de billets ne seront autorisés à apporter et à déployer que des drapeaux représentant les pays participant à l’événement, ainsi que le drapeau LGBT aux couleurs de l’arc-en-ciel.

L’UER, basée à Genève, se réserve le droit « d’enlever tout autre drapeau ou symbole, vêtement, objet ou bannière utilisé dans le but probable d’instrumentaliser les émissions de télévision », a-t-elle déclaré à l’Associated Press dans un message texte.

L’organisation a réagi après que le journal suédois Goteborgs-Posten a rapporté jeudi que les organisateurs du concours avaient interdit les drapeaux palestiniens et les bannières politiques lors de l’événement.

Les drapeaux nationaux sont monnaie courante pendant le concours, les fans encourageant les candidats de leur pays et ceux qu’ils soutiennent.

La chanteuse israélienne Eden Golan et ses choristes répétant sa chanson « Hurricane » avant l’Eurovision, à Malmö, en Suède, le 30 avril 2024. (Crédit : Sarah Louise Bennett/EBU)

Le prestigieux gala, qui attire chaque année des centaines de millions de téléspectateurs, se tiendra du 7 au 11 mai à Malmö, dans le sud de la Suède, après la victoire de Loreen, qui a interprété « Tattoo » l’année dernière.

Les gagnants remportent le droit pour leur pays d’accueillir l’événement de l’année suivante : la Suède est prête à accueillir l’événement pour la septième fois, un record.

La police suédoise a prévenu que la sécurité serait renforcée, évoquant une menace terroriste dans le riche pays nordique.

Les activistes anti-Israël qui souhaitent que l’État juif – qui a déjà remporté la compétition par le passé – soit exclu du concours de l’Eurovision ont annoncé de grands rassemblements dans le centre de Malmö, à plusieurs kilomètres du site du concours, la Malmö Arena.

Le mois dernier, la police suédoise a déclaré avoir reçu une demande d’autorisation de manifester à Malmö pour brûler une copie du Coran avant le concours.

La Suède avait relevé son niveau de menace terroriste l’année dernière à la suite d’une série d’autodafés du Coran qui avaient déclenché des protestations dans le monde musulman.

La guerre, à laquelle sont opposés ces manifestants, a éclaté lorsque des terroristes dirigés par le Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 253 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.