Rechercher

Mahdavikia, qui a porté un maillot avec le drapeau israélien, soutenu par la Fédération

Un joueur saoudien de football qui participait à un match des "Arab Legends" au Qatar avait aussi effacé le drapeau israélien dessiné sur son maillot

Mehdi Mahdavikia (Crédit : capture d'écran YouTube)
Mehdi Mahdavikia (Crédit : capture d'écran YouTube)

La Fédération iranienne de football a apporté son soutien mercredi à l’ancien capitaine de l’équipe nationale Mehdi Mahdavikia, vivement critiqué par les ultra-conservateurs pour avoir porté lors d’un match amical un maillot où apparaissait le drapeau israélien.

L’Iran, ennemi juré d’Israël, ne reconnaît pas l’Etat hébreu et oblige ses athlètes à boycotter leurs adversaires israéliens.

Le 17 décembre, M. Mahdavikia avait participé à un match amical organisé par la Fédération internationale de football (FIFA) à Doha. Les deux équipes, composées d’anciens grands joueurs, avaient pour l’occasion un maillot arborant les drapeaux de toutes les fédérations membres de l’organisation.

« Il est l’un des grands du football iranien » et un « symbole de fierté pour la République islamique d’Iran », a indiqué dans un communiqué le secrétaire général de la Fédération, Hassan Kamranifar.

« Malgré des préjugés et des attaques parfois injustes » contre le footballeur, « l’affaire a patiemment été examinée (par la Fédération) après avoir entendu les propos de M. Mahdavikia », a déclaré M. Kamranifar.

« Il a géré la situation avec vigilance », a-t-il ajouté.

Des députés ultra-conservateurs avaient critiqué M. Mahdavikia à la suite de ce match.

Il « doit s’excuser auprès du peuple iranien pour son action et il doit être jugé car il a trahi la nation iranienne », avait indiqué le parlementaire Bijan Nobaveh-Vatan à l’agence ultra-conservatrice Fars.

Agé de 44 ans, Mehdi Mahdavikia a été nommé sélectionneur de l’équipe d’Iran Espoirs en juillet.

Il a disputé 111 matches pour la « Team Melli », surnom de la sélection iranienne et a notamment marqué un but lors de la victoire historique contre les Etats-Unis (2-1) à la Coupe du monde 1998.

Capitaine de l’Iran de 2006 à 2009, il avait été désigné « joueur de l’année » par la Confédération Asiatique du football (AFC).

M. Mahdavikia est l’un des premiers joueurs iraniens à avoir joué en Europe et a évolué en Allemagne pendant une grande partie de sa carrière, notamment au Hambourg SV.

Un joueur saoudien de football qui participait le 17 décembre à un match des « Arab Legends » au Qatar avait aussi effacé le drapeau israélien dessiné sur son maillot.

Cet incident a eu lieu après le retrait de trois joueurs algériens du match en signe de protestation contre la présence de l’entraîneur de l’équipe adverse, Avram Grant, qui est Israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...