Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Mahmoud Abbas à Paris la semaine prochaine pour rencontrer Macron

Les deux hommes discuteront de la "situation" actuelle dans les Territoires palestiniens et du "processus de paix" israélo-palestinien, au point mort depuis 2014

Le président français Emmanuel Macron pose avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après leur rencontre à l'Elysée, à Paris, le 21 septembre 2018. (AFP / Ludovic Marin)
Le président français Emmanuel Macron pose avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après leur rencontre à l'Elysée, à Paris, le 21 septembre 2018. (AFP / Ludovic Marin)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas doit se rendre la semaine prochaine à Paris afin de discuter avec le président français Emmanuel Macron du processus de paix israélo-palestinien, a annoncé jeudi le ministre palestinien des Affaires étrangères.

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie palestinienne, Riyad al-Maliki, actuellement à Paris où il s’est entretenu avec son homologue française Catherine Colonna, a indiqué que Mahmoud Abbas se rendra les 19 et 20 juillet dans la capitale française pour y rencontrer Emmanuel Macron.

Les deux hommes discuteront de la « situation » actuelle dans les Territoires palestiniens et du « processus de paix » israélo-palestinien, au point mort depuis 2014, a ajouté M. Maliki.

La semaine dernière, à l’occasion de la visite en France du nouveau Premier ministre israélien Yaïr Lapid, le président Macron avait affirmé qu’il n’y avait pas « d’alternative à une reprise du dialogue politique entre les Israéliens et les Palestiniens ».

Le Président français Emmanuel Macron (à gauche) et le Premier ministre Yair Lapid s’entretiennent au Palais de l’Elysée à Paris, le 5 juillet 2022 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Et il avait fait part de « sa disponibilité à contribuer à la reprise » du processus de paix, voire « à mobiliser la communauté internationale en sa faveur ».

Mais de hauts responsables israéliens avaient aussitôt indiqué ne pas être favorables pour l’instant à une relance du processus de paix.

Mahmoud Abbas, 87 ans, a multiplié récemment les déplacements après deux ans de pause liée à la pandémie de Covid-19. Il doit s’entretenir vendredi à Bethléem, en Cisjordanie, avec le président américain Joe Biden qui mène actuellement sa première tournée au Moyen-Orient depuis son arrivée au pouvoir.

M. Biden a réitéré jeudi son soutien à la « solution à deux Etats », un Etat palestinien viable aux côtés d’Israël, lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Lapid à Jérusalem, mais sans toutefois redonner une impulsion au processus de paix israélo-palestinien.

« Nous n’allons pas présenter un plan de paix exhaustif », a précisé un haut responsable américain, car cela « créerait des attentes qui seraient probablement déçues » mais « si les deux parties sont prêtes à dialoguer, nous serons là ».

Dans un tweet décoré d’une photo avec Riyad al-Maliki, la cheffe de la diplomatie française dit vouloir « restaurer un horizon politique via la solution à deux Etats », tout en plaidant pour le maintien de l’aide aux Palestiniens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.