Rechercher

Mahmoud Abbas à Paris la semaine prochaine pour rencontrer Macron

Les deux hommes discuteront de la "situation" actuelle dans les Territoires palestiniens et du "processus de paix" israélo-palestinien, au point mort depuis 2014

Le président français Emmanuel Macron pose avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après leur rencontre à l'Elysée, à Paris, le 21 septembre 2018. (AFP / Ludovic Marin)
Le président français Emmanuel Macron pose avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après leur rencontre à l'Elysée, à Paris, le 21 septembre 2018. (AFP / Ludovic Marin)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas doit se rendre la semaine prochaine à Paris afin de discuter avec le président français Emmanuel Macron du processus de paix israélo-palestinien, a annoncé jeudi le ministre palestinien des Affaires étrangères.

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie palestinienne, Riyad al-Maliki, actuellement à Paris où il s’est entretenu avec son homologue française Catherine Colonna, a indiqué que Mahmoud Abbas se rendra les 19 et 20 juillet dans la capitale française pour y rencontrer Emmanuel Macron.

Les deux hommes discuteront de la « situation » actuelle dans les Territoires palestiniens et du « processus de paix » israélo-palestinien, au point mort depuis 2014, a ajouté M. Maliki.

La semaine dernière, à l’occasion de la visite en France du nouveau Premier ministre israélien Yaïr Lapid, le président Macron avait affirmé qu’il n’y avait pas « d’alternative à une reprise du dialogue politique entre les Israéliens et les Palestiniens ».

Le Président français Emmanuel Macron (à gauche) et le Premier ministre Yair Lapid s’entretiennent au Palais de l’Elysée à Paris, le 5 juillet 2022 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Et il avait fait part de « sa disponibilité à contribuer à la reprise » du processus de paix, voire « à mobiliser la communauté internationale en sa faveur ».

Mais de hauts responsables israéliens avaient aussitôt indiqué ne pas être favorables pour l’instant à une relance du processus de paix.

Mahmoud Abbas, 87 ans, a multiplié récemment les déplacements après deux ans de pause liée à la pandémie de Covid-19. Il doit s’entretenir vendredi à Bethléem, en Cisjordanie, avec le président américain Joe Biden qui mène actuellement sa première tournée au Moyen-Orient depuis son arrivée au pouvoir.

M. Biden a réitéré jeudi son soutien à la « solution à deux Etats », un Etat palestinien viable aux côtés d’Israël, lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Lapid à Jérusalem, mais sans toutefois redonner une impulsion au processus de paix israélo-palestinien.

« Nous n’allons pas présenter un plan de paix exhaustif », a précisé un haut responsable américain, car cela « créerait des attentes qui seraient probablement déçues » mais « si les deux parties sont prêtes à dialoguer, nous serons là ».

Dans un tweet décoré d’une photo avec Riyad al-Maliki, la cheffe de la diplomatie française dit vouloir « restaurer un horizon politique via la solution à deux Etats », tout en plaidant pour le maintien de l’aide aux Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...