Mandelblit a l’intention de mettre Hanin Zoabi en examen pour fraude
Rechercher

Mandelblit a l’intention de mettre Hanin Zoabi en examen pour fraude

L'ancienne élue controversée est accusée d'avoir falsifié des documents du parti Balad qui ont été soumis au contrôleur d'État entre 2013 et 2016

Hanin Zoabi de la Liste arabe unie à la Knesset, le 22 décembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Hanin Zoabi de la Liste arabe unie à la Knesset, le 22 décembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le procureur général Avichai Mandelblit a annoncé mardi son intention de mettre en examen Hanin Zoabi, une ancienne députée du parti arabe israélien Balad pour fraude, sous réserve d’une audience.

Les accusations portées contre elle concernent des irrégularités financières au sein du parti Balad, une faction radicale nationaliste palestinienne qui est l’une des composantes de la Liste arabe unie.

Zoabi est accusée d’avoir falsifié des documents qui ont été soumis au contrôleur d’État entre 2013 et 2016. Elle est soupçonnée d’avoir systématiquement trompé le médiateur en déformant la source des millions de shekels que le parti avait reçus.

Zoabi est un personnage très controversé en Israël. Elle a notamment appelé à la dissolution de l’État d’Israël, qualifié les soldats israéliens de « meurtriers » et embarqué sur la flottille turque Mavi Marmara en 2010 dans le but de briser le blocus sécuritaire israélien de Gaza.

Elle a annoncé son départ de la vie politique en janvier 2019, sous les applaudissements des députés juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...