Rechercher

Mandelblit clôt l’enquête pour corruption contre Herzog

Le chef de l’opposition était soupçonné d’irrégularités dans le financement de sa campagne pour la direction de son parti en 2013

Le procureur général Avichai Mandelblit à Jérusalem, le 5 juillet 2015. (Crédit : Emil Salman/POOL)
Le procureur général Avichai Mandelblit à Jérusalem, le 5 juillet 2015. (Crédit : Emil Salman/POOL)

Le procureur général Avichai Mandelblit a annoncé lundi qu’il fermait l’enquête criminelle contre le chef de l’opposition et président de l’Union sioniste Isaac Herzog, soupçonné d’irrégularités dans le financement de sa campagne.

Les soupçons, qui avaient fait surface en mai 2016, portaient sur des paiements directs de donateurs à des membres de la campagne de Herzog pour la présidence de son parti.

Selon un communiqué publié par le bureau du procureur général, Mandelblit n’a pas trouvé assez de preuve pour envisager une mise en examen.

L’enquête portait sur des soupçons entourant les primaires de 2013 du Parti travailliste, dans lesquelles Herzog avait battu sa rivale, Shelly Yachimovich.

Herzog était également soupçonné de fausse déclaration devant la Commission électorale centrale.

Isaac Herzog avec Shelly Yachimovich, alors présidente du Parti travailliste, en février 2012. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Isaac Herzog avec Shelly Yachimovich, alors présidente du Parti travailliste, en février 2012. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...