Mandelblit sur les affaires Netanyahu : « Personne n’est au-dessus de la loi »
Rechercher

Mandelblit sur les affaires Netanyahu : « Personne n’est au-dessus de la loi »

Le procureur général indique que les décisions prises jusqu'à présent dans les affaires concernant le Premier ministre démontrent "le statut suprême de l'État de droit en Israël"

Capture d'écran du procureur général Avichai Mandelblit s'entretenant avec la Douzième chaîne d'information, dans un reportage diffusé le 18 janvier 2019. (Hadashot)
Capture d'écran du procureur général Avichai Mandelblit s'entretenant avec la Douzième chaîne d'information, dans un reportage diffusé le 18 janvier 2019. (Hadashot)

Le procureur général Avichai Mandelblit a nié lundi toute partialité politique dans la manière dont son bureau a mené les enquêtes criminelles sur le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Il n’y a pas de parti pris ou de persécution contre le Premier ministre, et certainement personne n’est piégé », a-t-il dit. « Ces allégations sont absurdes et visent à délégitimer l’application de la loi. »

Mandelblit déclare qu’il y a « une grande importance » dans le processus d’audience pré-accusation et que les décisions prises jusqu’à présent dans les affaires de Netanyahu démontrent « le statut suprême de l’État de droit en Israël ».

« Personne n’est au-dessus de la loi », a-t-il rappelé.

Netanyahu a nié tout acte répréhensible dans les trois affaires de corruption et affirme que les enquêtes sont une « chasse aux sorcières » impliquant la gauche, les médias et la police, faisant pression sans relâche sur un procureur général « faible ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...