Medvedev : Moscou veut renforcer les liens commerciaux avec Israël
Rechercher

Medvedev : Moscou veut renforcer les liens commerciaux avec Israël

Le Premier ministre russe et le président israélien expriment leurs soutiens aux efforts visant à établir un accord de libre-échange

Le président Reuven Rivlin  avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev à Moscou le 17 mars 2015 (Crédit : Mark Neyman / GPO)
Le président Reuven Rivlin avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev à Moscou le 17 mars 2015 (Crédit : Mark Neyman / GPO)

Au terme d’une visite de deux jours en Russie, le président Reuven Rivlin a rencontré jeudi le Premier ministre russe Dmitri Medvedev pour des entretiens visant à renforcer le commerce bilatéral et les relations économiques entre les deux pays.

À la lumière des sanctions américaines et européennes imposées à la Russie en raison de son intervention militaire en Ukraine l’année dernière, Medvedev a déclaré que Moscou était « ouvert » à une augmentation de ses importations en provenance d’Israël.

« Je vois dans un avenir proche une réelle opportunité d’accroître les échanges. Récemment, nous avons rencontré des restrictions à l’exportation vers l’Europe et la Turquie a quitté notre marché et nous sommes ouverts à une augmentation des exportations en provenance d’Israël », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse conjointe, selon un communiqué du bureau de Rivlin.

Les deux dirigeants ont annoncé qu’ils soutenaient les négociations bilatérales visant à établir un accord de libre-échange entre Israël et la Russie, selon le communiqué.

Medvedev a appelé à une coopération accrue avec Israël dans les domaines de l’agriculture, la haute-technologie, l’exploration spatiale, l’énergie et la technologie médicale.

Dans ses remarques, Rivlin a déclaré que la minorité russe importante en Israël a permis de forger un lien « inébranlable » entre les deux pays et a salué les progrès accomplis dans les négociations entre Jérusalem et Moscou concernant les retraites des Russes qui ont immigré en Israël avant 1992.

Le président Reuven Rivlin avec les dirigeants des communautés juives de la Russie à Moscou le 17 mars 2016 (Crédit : Mark Neyman / GPO)
Le président Reuven Rivlin avec les dirigeants des communautés juives de la Russie à Moscou le 17 mars 2016 (Crédit : Mark Neyman / GPO)

Rivlin a noté que les pourparlers entre les deux gouvernements étaient dans leur phase finale et qu’il était optimiste sur le fait qu’un accord final soit approuvé d’ici janvier 2017.

Plus tôt jeudi, Rivlin a rencontré les dirigeants des communautés juives et chrétiennes locales et a visité le Musée juif et le Centre de la tolérance, consacré à l’histoire de la communauté juive sous l’ère soviétique.

Dans un discours aux dirigeants juifs, Rivlin a déclaré que c’était « une perte énorme » que la plupart des Juifs en Russie se soient déconnectés de leur identité juive.

« Par souci de l’avenir du peuple juif, nous devons réfléchir sur la manière d’élargir le cercle des Juifs qui s’identifient au judaïsme », a-t-il analysé. « Je suis heureux qu’il y ait des Juifs qui immigrent en Israël et renforcent l’Etat d’Israël et pourtant je respecte et j’admire ceux qui choisissent de vivre ici et qui soutiennent la vie juive ici ».

Rivlin a ensuite rencontré le patriarche de l’Eglise orthodoxe russe, à qui il a exprimé sa préoccupation pour la persécution des Chrétiens au Moyen-Orient.

Le président Reuven Rivlin et le patriarche orthodoxe Kirill à Moscou en Russie, le 17 mars 2016 (Crédit : Mark Neyman / GPO)
Le président Reuven Rivlin et le patriarche orthodoxe Kirill à Moscou en Russie, le 17 mars 2016 (Crédit : Mark Neyman / GPO)

« Nous sommes fiers qu’Israël soit un foyer sûr pour la communauté et les pèlerins chrétiens », a déclaré le patriarche Kirill. « Nous comprenons l’importance des droits et des libertés des communautés religieuses et de la communauté chrétienne en Terre Sainte ».

« Nous voulons voir la communauté chrétienne s’épanouir et faire partie de l’expérience israélienne », a ajouté Rivlin.

Le président est arrivé à Moscou mardi soir avant d’engager des pourparlers avec le président russe Vladimir Poutine en ce qui concerne les implications du soudain désengagement militaire de la Russie de la guerre civile syrienne.

Lors d’une rencontre mercredi avec Poutine, Rivlin a mis en garde contre les gains des Iraniens en Syrie et les deux dirigeants ont abordé la coordination continue entre Jérusalem et Moscou concernant les activités militaires dans le nord ravagé par la guerre, qui avoisine Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...