Rechercher

Meloni félicite Netanyahu et se dit prête à « renforcer » les relations Italie-Israël

La Première ministre et fondatrice du parti post-fasciste Fratelli d'Italia a salué la victoire de l'ancien Premier ministre avec ses alliés ultra-orthodoxes et de droite radicale.

La Première ministre italienne, Giorgia Meloni, s'adressant aux médias après une rencontre avec le président italien Sergio Mattarella au palais du Quirinal, à Rome, le 21 octobre 2022. (Crédit : Angelo Carconi/ANSA/AFP)
La Première ministre italienne, Giorgia Meloni, s'adressant aux médias après une rencontre avec le président italien Sergio Mattarella au palais du Quirinal, à Rome, le 21 octobre 2022. (Crédit : Angelo Carconi/ANSA/AFP)

La Première ministre d’extrême droite du gouvernement italien, Giorgia Meloni, a félicité jeudi Benjamin Netanyahu pour la victoire électorale remportée en Israël avec ses alliés ultra-orthodoxes et de droite radicale.

« Félicitations @Netanyahu pour la victoire électorale », a-t-elle écrit sur Twitter.

« Prête à renforcer notre amitiés et nos relations bilatérales pour mieux faire face à nos défis communs », a-t-elle ajouté.

L’ancien Premier ministre israélien et ses alliés ultra-orthodoxes et d’extrême droite ont remporté la majorité des sièges au Parlement à l’issue des législatives du 1er novembre.

Depuis sa victoire aux élections du 25 septembre en Italie, Mme Meloni, qui a fondé le parti post-fasciste Fratelli d’Italia, n’a de cesse de prendre ses distances avec le régime du « Duce ».

Elle qui déclarait, jeune militante de 19 ans, que Mussolini avait été « un bon politicien », condamne aujourd’hui son autoritarisme, ses lois anti-juives et la déportation des juifs vers les camps nazis. Il s’agit pour elle « du point le plus noir de l’Histoire de l’Italie, une honte qui entachera notre peuple à jamais ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...