Mobileye déploie des voitures autonomes dans les rues de New York City
Rechercher

Mobileye déploie des voitures autonomes dans les rues de New York City

Le fabricant de véhicules autonomes de Jérusalem, racheté par Intel, lance un projet pilote dans la "zone urbaine complexe" de New York

Une voiture Mobileye à New York City, en juillet 2021. (Autorisation)
Une voiture Mobileye à New York City, en juillet 2021. (Autorisation)

Si les New-Yorkais gardent les yeux ouverts lorsqu’ils conduisent dans la Grosse Pomme, ils pourraient bien apercevoir un conducteur sur la voie adjacente, sans les mains sur le volant, qui ne fait que profiter du trajet.

Mobileye, une entreprise basée à Jérusalem qui a développé des technologies de conduite autonome, a ajouté la ville de New York à son programme mondial de véhicules autonomes. L’entreprise a été rachetée par le géant américain Intel Corp en 2017 pour 15,3 milliards de dollars.

La présence de Mobileye à NYC – la plus grande ville d’Amérique du Nord et l’un des environnements de conduite les plus difficiles au monde – montre à quel point la technologie de l’entreprise est avancée, a déclaré l’entreprise israélienne dans un communiqué mardi.

« La conduite dans des zones urbaines complexes telles que la ville de New York est une étape cruciale pour vérifier les capacités d’un système autonome et rapprocher l’industrie de la commercialisation », a déclaré Amnon Shashua, vice-président senior d’Intel et président et PDG de Mobileye, dans le communiqué.

Une vidéo présentée par l’entreprise montre une voiture Mobileye, une Ford blanche équipée des technologies de vision par ordinateur de l’entreprise ainsi que de systèmes radar et LIDAR, conduisant à travers la ville dans des rues très encombrées par des piétons, des cyclistes, des conducteurs, des véhicules en double file, des zones de construction, des véhicules d’urgence, des tunnels et des ponts.

La vidéo montre la Ford, dont le chauffeur a les mains sur les genoux, passer devant la statue du taureau de Wall Street, s’arrêter à un stop, éviter les ouvriers sur la route et s’arrêter pour les piétons à un croisement, qui ignorent complètement que la voiture autonome les attend. La voiture s’insère dans une voie très fréquentée et passe devant Radio City et ses lumières vives de nuit.

Le projet pilote de New York a été lancé après que Mobileye a récemment demandé et obtenu un permis d’essai de véhicule autonome (AV) à New York pour conduire des voitures autonomes dans les rues encombrées de la ville. L’entreprise a déclaré qu’elle était la seule à détenir actuellement un tel permis d’essai de véhicules autonomes. La société a obtenu un permis pour conduire ses voitures sur les routes de Munich en Allemagne en 2020, et a également organisé des essais à Jérusalem.

La voiture autonome de Mobileye bénéficie d’une expérience de conduite avancée, selon le communiqué. Il s’agit d’apprendre le comportement des conducteurs de la ville de New York, y compris les chauffeurs de taxi, qui se révèlent être beaucoup plus sûrs d’eux que les conducteurs d’autres villes.

Bien que le taux de motorisation à New York soit faible par rapport aux autres grandes villes américaines, le nombre et la diversité des usagers de la route sont élevés : NYC compte beaucoup de taxis et de limousines, de bus, de camions, de chariots de nourriture, de voitures tirées par des chevaux, de véhicules d’urgence, de vélos, de scooters et de skateboards, qui se déplacent tous dans la ville. Le stationnement en double file est omniprésent et les véhicules autonomes ont du mal à s’y adapter : la vidéo montre que les véhicules autonomes de Mobileye prennent des indices auprès des autres usagers de la route pour décider quand contourner les voitures garées.

Une voiture Mobileye à New York City, en juillet 2021. (Autorisation)

En outre, la ville de New York est une vaste zone de construction et, grâce à ses cartes constamment mises à jour, le véhicule Mobileye sait qu’il doit éviter les voies fermées et les bornes ou cônes qui signalent souvent ces conditions, et qu’il doit gérer les tunnels et les ponts.

La grande quantité de lumière provenant des éclairages nocturnes de la ville constitue également un défi pour la voiture, mettant à l’épreuve son système de détection. La société a déclaré qu’elle était parvenue à surmonter ce problème grâce à un léger réglage de l’algorithme qui gère la voiture.

Lors d’un événement médiatique organisé mardi à la bourse du Nasdaq, le PDG de Mobileye, Shashua, a montré comment la technologie se prépare à un déploiement commercial, en partageant des vidéos du véhicule autonome circulant dans les rues de New York de jour comme de nuit, ainsi qu’en cas de fortes pluies.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...