« Mort aux youpins » peint sur un organisme de bienfaisance juif en Ukraine
Rechercher

« Mort aux youpins » peint sur un organisme de bienfaisance juif en Ukraine

Les inscriptions sur la façade de l'organisme Hesed Shpira, d'Uzhgorod, est le dernier incident d'une série d'actes de vandalisme contre des institutions juives

Anti-Semitic graffiti (illustrative photo: CC BY-zeeweez, Flickr)
Anti-Semitic graffiti (illustrative photo: CC BY-zeeweez, Flickr)

Des individus encore non identifiés ont écrit « mort aux youpins » sur les murs d’un organisme de bienfaisance juive, dans l’ouest de l’Ukraine.

Le graffiti en noir a été découvert lundi, sur la façade extérieure de l’organisme Hesed Shpira, à Uzhgorod, qui est financé par l’American Jewish Joint Distribution Committe (JDC), selon une publication d’Eduard Dolinsky, directeur de l’Ukrainian Jewish Committtee sur Facebook.

L’incident, qui, selon Dolinsky, s’est déroulé dimanche soir, fait suite à plusieurs affaires de menace de mort et d’actes de vandalisme contre des institutions juives en Ukraine.

Сегодня ночью, в Ужгороде, на стене еврейской благотворительной организации «Хесед Шпира» написали «Смерть ж_дам».

Posted by Eduard Dolinsky on Monday, 27 November 2017

En août, un cimetière juif dans la ville de Svaliava, près d’Uzhgordod a été vandalisé, et une vingtaine de pierres tombales avaient été renversées ou détruites, selon l’organisation Habad locale.

En juillet, des individus non identifiés ont lancé une bombe sur une synagogue de Lviv et, lors d’un autre incident, ont écrit des slogans antisémites dans un autre bâtiment de la communauté juive de cette ville ukrainienne occidentale.

En mai, deux croix gammées ont été peintes sur la porte d’une synagogue dans l’ouest de l’Ukraine et, dans un incident séparé, la pierre tombale du rabbin Yechiel Hager — petit-fils de Menachem Mendel Hager, fondateur de la dynastie hassidique Vizhnitz au 19e siècle – a été détruite, dans la ville de Storozhynets – qui se situe à 20 kilomètres au sud-ouest de Chernivtsi

Ces incidents se sont produits dans le contexte d’un débat public clivant en Ukraine, sur les honneurs rendus aux nationalistes qui avaient incité à la haine contre les Juifs dans les années 1930 et 1940, et dont certains avaient collaboré avec les nazis, notamment Stepan Bander, Roman Shukhevych et Simon Petliura.

Le président Reuven Rivlin a reçu lundi matin, à la résidence présidentielle, le ministre des Affaires étrangères ukrainien Pavlo Klimkin, en visite en Israël.

Ils ont ensemble parlé du renforcement des relations bilatérales entre Israël et l’Ukraine, et de l’importance du rôle de la communauté juive en Ukraine au sein du peuple ukrainien.

Le président qui a fait part de ses préoccupations quant au phénomène de l’antisémitisme et du racisme grandissant en Europe.

« ‘Jamais plus’ est une devise qui s’applique au monde entier, pas uniquement au peuple juif », a déclaré Rivlin.

« Je suis certain que vous continuerez à lutter sans compromis contre l’antisémitisme et le racisme. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...