Un cimetière juif vandalisé en Ukraine
Rechercher

Un cimetière juif vandalisé en Ukraine

Le Habad indique que 20 pierres tombales ont été renversées à Svaliava, et demande aux autorités de prendre des mesures

Un cimetière juif de l’ouest de l’Ukraine a été vandalisé, avec environ 20 pierres tombales renversées ou brisées, a déclaré le groupe hassidique Habad.

Le rabbin Menachem Mendel Wilhelm, le rabbin Habad d’Uzhgorod, a demandé aux autorités ukrainiennes d’enquêter sur l’acte de vandalisme qui a eu lieu dans la ville de Svaliava, qui, a-t-il souligné, a été ignoré.

Wilhelm a également appelé les dirigeants juifs ukrainiens à faire davantage pression sur les responsables ukrainiens afin de lutter contre l’antisémitisme dans le pays.

Environ 20 % de la population de Svaliava était juive au début de la Seconde Guerre mondiale, mais toute la population juive a été rassemblée pendant la guerre par des troupes hongroises et envoyée à Auschwitz, où elle a été assassinée.

Le cimetière et la reconstruction d’une ancienne synagogue sont tout ce qui reste de la présence juive dans la ville, selon le Habad.

Il y a eu un certain nombre d’incidents antisémites en Ukraine ces derniers temps, qui comprennent une attaque à la bombe incendiaire d’une synagogue à Lviv le mois dernier et le vandalisme d’une synagogue et de la pierre tombale d’un rabbin dans l’ouest de l’Ukraine en mai.

En janvier, les nationalistes ont scandé « Juifs dehors » lors d’un défilé à Kiev célébrant l’anniversaire d’un collaborateur nazi dont les troupes ont tué des milliers de Juifs.

En décembre, des fidèles juifs ont été agressés avec du gaz lacrymogène et la tombe du rabbin hassidique Nachman de Bratslav à Ouman a été souillée avec du faux sang et une tête de cochon, dans une attaque menée sur un populaire site de pèlerinage visité par des dizaines de milliers de Juifs chaque année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...