Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Nantes : Un concert du rappeur Freeze Corleone interdit par la préfecture

Le rappeur s'était engagé à ne pas interpréter des titres comportant des propos à caractère antisémite lors de son concert à Rennes, mais en a fait fi

Le rappeur Freeze Corleone. (Capture d’écran : Twitter)
Le rappeur Freeze Corleone. (Capture d’écran : Twitter)

Le concert du rappeur Freeze Corleone prévu vendredi au Zénith de Nantes, dans la commune voisine de Saint-Herblain, a été interdit par le préfet de Loire-Atlantique pour des accusations d’antisémitisme, a annoncé jeudi la préfecture.

« Les productions musicales de cet artiste sont connues pour ses références antisémites et haineuses envers la communauté juive », affirme la préfecture dans un communiqué.

Le concert intervient dans un contexte « de vives tensions à l’égard de la communauté juive » depuis le début de la guerre entre le groupe terroriste palestinien du Hamas et Israël, et également « d’accentuation des débordements de groupuscules d’ultra-droite », selon la préfecture.

D’après Ouest-France, la production du rappeur doit saisir en référé (urgence) le tribunal administratif de Nantes.

Le 24 novembre, le tribunal administratif de Paris avait annulé l’interdiction par la préfecture de police de deux concerts de Freeze Corleone, estimant que celle-ci portait « une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’expression et de réunion ».

Le tribunal administratif avait également objecté que « les textes comportant des passages à caractère antisémite ne (figuraient) pas au programme des concerts » en cause.

En mars, le Conseil d’État avait déjà rejeté le recours de la ville de Rennes qui voulait interdire au rappeur de 31 ans de se produire.

Dans son arrêté, la préfecture de Loire-Atlantique affirme à cet égard « qu’alors que le rappeur s’était engagé à ne pas interpréter des titres comportant des propos à caractère antisémite (…) lors de son concert à Rennes, il a interprété des titres comportant des propos antisémites et empreints d’une admiration pour la personne d’Adolf Hitler et le IIIe Reich ».

Figure marquante du rap français, Freeze Corleone (Issa Lorenzo Diakhaté de son vrai nom) a été lâché en septembre 2020 par son label Universal Music, qui dénonçait des « propos racistes inacceptables ».

Sur YouTube, ses clips totalisent plusieurs millions de vues.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.