Netanyahu envoie ses voeux pour l’Aïd aux musulmans et aux Druzes
Rechercher

Netanyahu envoie ses voeux pour l’Aïd aux musulmans et aux Druzes

"En Israël, nous avons la liberté de culte garantie à tous", a dit le Premier ministre dans un contexte de crise attisée par la loi controversée sur l'Etat-nation

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a posté lundi une vidéo sur les réseaux sociaux saluant les communautés musulmanes et druzes alors qu’elles commencent à célébrer la fête de l’Aïd al-Adha.

« Je voudrais souhaiter aux musulmans et aux Druzes un ‘Eid al-Adha moubarak’, » ou un Aïd al-Adha béni, a dit le Premier ministre dans une vidéo en hébreu qui a été publiée avec des sous-titres en anglais et en arabe.

« Je suis fier qu’en Israël, nous garantissions la liberté de culte à tous : Musulmans, Druzes, chrétiens, Bahais, Juifs – tous. Et je voudrais vous souhaiter à vous et à vos familles de joyeuses fêtes. Soyez bénis », a ajouté Netanyahu.

Ce message festif survient alors que le gouvernement mène actuellement des efforts pour apaiser les minorités qui ont été indignées par la loi controversée sur l’Etat-nation juif.

La loi sur l’Etat-nation, adoptée comme une loi fondamentale par la Knesset le 19 juillet, consacre le statut d’Israël en tant que « foyer national du peuple juif » pour la première fois, mais les critiques affirment qu’elle vient également saper l’engagement de la Déclaration d’Indépendance en faveur de l’égalité pour tous les citoyens. Ses partisans disent que l’égalité pour tous les Israéliens est déjà inscrite dans les législations existantes.

Les membres de la communauté druze israélienne ont exprimé une indignation particulière face aux dispositions de la loi, disant qu’elle faisait d’eux des citoyens de seconde zone. Des membres issus de cette communauté – notamment trois membres druzes de la Knesset – ont d’ores et déjà porté plainte devant la Haute cour contre le texte et plusieurs officiers militaires druzes ont démissionné de l’armée israélienne en signe de protestation.

Environ 50 000 à 100 000 personnes se sont rassemblées lors d’une manifestation dirigée par les Druzes le mois dernier à Tel Aviv.

Les manifestants druzes lors d’un rassemblement à Tel Aviv contre la loi sur l’Etat-nation, le 4 août 2018 (Crédit: Luke Tress / Times of Israel staff)

La communauté bédouine a également protesté contre la législation, déposant une plainte séparée devant la justice demandant à ce que la formulation du texte soit modifiée pour qu’elle puisse s’appliquer également à tous les Israéliens ou à ce qu’elle soit totalement abolie, le cas échéant.

L’Aïd al-Adha commémore la volonté du patriarche d’Abraham, ou Ibrahim dans la tradition musulmane, de sacrifier son fils et l’intervention divine qui a stoppé le sacrifice.

Selon la foi musulmane, le fils d’Abraham s’appelle Ishmael, tandis qu’il s’agit d’Isaac dans le judaïsme.

Cette fête va durer quatre jours et elle a lieu chaque année au cours du mois musulman de Dhu al-Hijjah, où ces derniers effectuent le pèlerinage du Hajj à la Mecque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...