Netanyahu et Medvedev s’entretiennent de la Syrie et de l’Iran
Rechercher

Netanyahu et Medvedev s’entretiennent de la Syrie et de l’Iran

La visite de Medvedev est principalement concentrée sur le 25e anniversaire de la restauration des liens diplomatiques entre Moscou et Jérusalem

Le premier ministre russe Dmitri Medvedev au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 10 novembre 2016. (Crédit : Shlomi Cohen/Flash90)
Le premier ministre russe Dmitri Medvedev au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 10 novembre 2016. (Crédit : Shlomi Cohen/Flash90)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est entretenu jeudi à Jérusalem avec son homologue russe Dmitri Medvedev de la situation en Syrie et du rôle de l’Iran dans ce pays en conflit, selon un communiqué de son bureau.

La visite de Medvedev est principalement concentrée sur le 25e anniversaire de la restauration des relations diplomatiques entre Moscou et Jérusalem.

« Nous sommes déterminés à empêcher l’Iran de s’installer militairement en Syrie », a déclaré M. Netanyahu à son interlocuteur, selon ce communiqué.

Le Premier ministre israélien a également affirmé que l’intérêt israélien, russe et américain était de « s’associer pour lutter contre Daech »(acronyme du groupe Etat islamique).

Netanyahu a déclaré qu’Israël et la Russie partageait des objectifs communs, notamment la destruction du groupe terroriste Etat islamique (EI).

« Nous devons profiter des grandes opportunités du nouveau monde, mais certains veulent nous ramener en arrière vers un monde disparu, celui du Moyen-Age, des temps meurtriers et sombres et nous sommes unis dans la lutte contre la terrorisme de l’islam fanatique », a ajouté M. Netanyahu.

M. Medvedev est arrivé mercredi soir pour une visite officielle en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Il doit rencontrer vendredi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Jéricho avant de repartir à Moscou.

Le chef du gouvernement israélien a rappelé les préoccupations israéliennes face à la menace nucléaire iranienne.

« Israël, la Russie, les Etats-Unis et bien d’autres pays partagent l’objectif de détruire l’EI, et je pense que la coopération entre les acteurs que j’ai mentionnés est quelque chose qui sert toute l’humanité », a déclaré Netanyahu avant la rencontre.

M. Netanyahu avait rencontré à Moscou le président russe Vladimir Poutine en juin dernier.

Les entretiens des derniers mois entre les deux pays ont essentiellement porté sur la guerre en Syrie, où la Russie soutient militairement le régime.

De son côté, Israël s’oppose au président Bachar al-Assad mais tente de rester neutre dans le conflit, dans lequel est fortement impliqué son ennemi juré, le mouvement chiite libanais Hezbollah qui appuie le régime de Damas, avec le soutien iranien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...