Netanyahu : Israël attend un meilleur timing pour ratifier le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires
Rechercher

Netanyahu : Israël attend un meilleur timing pour ratifier le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires

Israël a participé à la négociation du traité et l'a signé en 1996 ; le pays attend un contexte régional plus favorable pour le ratifier

Le Dr Lassina Zerbo, secrétaire exécutif du CTBTO pendant une conférence de presse. (Crédit : Wikimedia/Creative Commons/The Official CTBTO Photostream)
Le Dr Lassina Zerbo, secrétaire exécutif du CTBTO pendant une conférence de presse. (Crédit : Wikimedia/Creative Commons/The Official CTBTO Photostream)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré lundi le secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO), le Dr Lassina Zerbo, a annoncé le bureau du Premier ministre.

Il a déclaré que l’Etat d’Israël soutenait le traité et ses objectifs et a, par conséquent, signé le traité.

Le Premier ministre a ajouté que la ratification dépendait du contexte régional et du timing approprié.

Le Dr Zerbo est en Israël à l’invitation du directeur de la commission à l’énergie atomique, Zeev Senir.

Il s’agit de la troisième visite du Dr Zerbo en Israël en tant que secrétaire exécutif du CTBTO. Elle marque les 20 ans depuis l’ouverture des signatures du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE). Cette visite exprime la coopération réussie de longue date entre l’organisation et Israël.

Israël a été actif dans la négociation du traité et l’a signé en 1996. Israël est représenté au sein de l’organisation par un envoyé qui a rang d’ambassadeur et prend part à la construction d’un régime de vérification des engagements du traité.

M. Zerbo a toutefois exprimé son optimisme quant à la ratification du traité par Israël, soulignant que M. Netanyahu lui avait assuré qu’il s’agissait d’une question de temps.

Les autorités israéliennes « travaillent actuellement pour déterminer ce moment », a déclaré M. Zerbo à l’AFP.

Israël n’a jamais admis officiellement posséder l’arme nucléaire mais selon l’Institut pour la science et la sécurité internationale basé aux Etats-Unis, il serait doté de 115 ogives nucléaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...