Netanyahu : la Fronde de David est opérationnelle
Rechercher

Netanyahu : la Fronde de David est opérationnelle

Le Premier ministre a fait l’éloge de la batterie de défense contre les missiles de moyenne portée, qui protégera notamment la zone industrielle et le réservoir d’ammoniaque de Haïfa

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux, le 2 avril 2017. (Crédit : Dan Balilty/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux, le 2 avril 2017. (Crédit : Dan Balilty/Pool/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche qu’un nouveau système pour intercepter les missiles à moyenne portée tirés contre Israël serait opérationnel le jour même, ce qui améliorera la sécurité de la population israélienne.

Le système anti-missile Fronde de David est conçu pour intercepter des missiles et des roquettes ayant une portée de 40 à 300 kilomètres. Il est le tiers intermédiaire du système de défense anti-missile d’Israël.

La première partie de ce système est le Dôme de Fer, qui peut intercepter des roquettes de courte portée, de petits drones et certains obus de mortier comme ceux qui ont été tirés contre Israël depuis la bande de Gaza ou le sud du Liban. La troisième partie est le système Arrow, qui permet de détruire des missiles balistiques à longue portée. Arrow a été utilisé pour la première fois le 17 mars, quand il a abattu un missile syrien.

« Cet après-midi, nous rendrons opérationnel le système de défense anti-missile appelé Fronde de David », a déclaré Netanyahu au début de la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux, à Jérusalem. « C’est une information importante. Tous les citoyens israéliens ont expérimenté les réussites importantes du Dôme de Fer contre les missiles à courte portée de Gaza. »

Un test du système de défense anti-missile Fronde de David (Crédit : ministère de la Défense)
Un test du système de défense anti-missile Fronde de David (Crédit : ministère de la Défense)

« Nous sommes totalement engagés pour la sécurité des civils israéliens, a ajouté le Premier ministre. Dans le cadre de cet engagement, nous travaillons systématiquement pour renforcer les capacités de frappe d’Israël contre ses ennemis, et de la même manière, nous travaillons systématiquement pour renforcer notre capacité à nous défendre contre nos ennemis. »

Le système Fronde de David est conçu pour intercepter le genre de missile qui pourrait par exemple être utilisé pour viser un grand réservoir d’ammoniaque de Haïfa, dans le nord du pays, que le chef du Hezbollah a menacé dans un futur conflit. La cour du district de Haïfa a ordonné sa fermeture, les autorités locales craignant que le réservoir de 12 000 tonnes ne fasse des dizaines de milliers de morts en cas de rupture.

Haïfa Group, l’entreprise qui gère le réservoir, a prévenu le mois dernier que l’ordre de fermeture au 1er avril pourrait entraîner sa faillite et demande au gouvernement de financer le déplacement, potentiellement coûteux, du réservoir dans le désert du Néguev, ou de repousser la date limite.

« Nous protégeons le front intérieur, et en parallèle nous essayons de résoudre la crise du réservoir d’ammoniaque. Nous avons un engagement sécuritaire envers les habitants des Kariyot, c’est clair comme le jour », a déclaré Netanyahu dimanche, en faisant référence aux communes proches de Haïfa qui sont mises en danger par le réservoir.

Lors d’une cérémonie de dévoilement du système ‘Fronde de David’, le ministre de la défense Avigdor Liberman a expliqué que ce nouveau système de défense anti-missiles est indispensable pour la sécurité de l’état juif.
“Il n’y a pas d’alternative à ce système, » a indiqué Liberman. « Grâce à ce système, nous pourront gérer nos ennemis ».

Le nouveau système de défense anti-missiles ‘Fronde de David’ a été rendu public sur la base militaire de Hatzor dans le centre du pays.

« D’autre part, nous faisons tout ce que nous pouvons pour empêcher le licenciement de 15 000 employés à la veille de Pessah, et de ne pas nuire à une industrie qui n’est pas encore organisée pour suivre la décision de fermer le réservoir. »

Avec la fête de Pessah qui commence le 10 avril et dure une semaine, le Premier ministre a ajouté qu’il espérait trouver une résolution concernant le réservoir dans les prochains jours.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...