Netanyahu accuse l’Europe de complaisance envers le terrorisme de l’Iran
Rechercher

Netanyahu accuse l’Europe de complaisance envers le terrorisme de l’Iran

Le Premier ministre a remercié les Etats-Unis pour la fermeture du bureau de l'OLP à Washington et marqué le date anniversaire des attentats du 11 septembre

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, deuxième à gauche, lors de la réunion du cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 12 septembre 2018 (Crédit :  Marc Israel Sellem/POOL)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, deuxième à gauche, lors de la réunion du cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 12 septembre 2018 (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ouvert mercredi sa réunion de cabinet en soulignant que si le monde entier devait s’unir contre la menace de l’Etat islamique, il devait également s’unir contre celle posée par l’Iran, accusant les dirigeants européens de faire preuve de complaisance vis-à-vis de l’Iran au lieu de s’opposer à ses activités « terroristes ».

« Le monde s’unit dans une certaine mesure contre l’Etat islamique mais ne le fait pas contre l’Iran », a-t-il commenté. « Au contraire, ce à quoi nous assistons, c’est que tandis que l’Iran envoie des cellules terroristes en Europe, les dirigeants européens apaisent – et se réconcilient – avec l’Iran, la même semaine que des cellules terroristes prévoient de mener à bien les opérations que nous avons aidé à déjouer. C’est inacceptable ».

Netanyahu faisait probablement référence à des renseignements transmis par le Mossad aux autorités françaises, allemandes et belges qui ont mené à l’arrestation des membres d’une cellule dirigée par un diplomate iranien qui prévoyait notamment de commettre un attentat à la bombe, le 30 juin, lors d’une conférence organisée par un groupe dissident iranien, les Moudjahidines du peuple de l’Iran.

« Le discours d’apaisement face à l’Iran encourage les attaques incessantes contre les valeurs et la sécurité du monde libre, il est temps que l’Occident se joigne aux efforts clairs de l’administration Trump contre le régime terroriste à Téhéran », a clamé M. Netanyahu.

Le Premier ministre a ajouté que les chiites radicaux et les sunnites radicaux œuvraient tous deux à détruire Israël et à détruire la société occidentale.

« Le monde est défié par l’Islam radical, les chiites radicaux d’un côté, dirigés par l’Iran, et les sunnites radicaux, dirigés par l’Etat islamique, mais les deux ont un seul objectif – éliminer les sociétés libres, éliminer Israël et, finalement, éliminer l’Occident et les autres aussi », a-t-il poursuivi.

Netanyahu aurait également saisi l’opportunité de marquer le 17e anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre.

« Hier, nous avons célébré le 17e anniversaire de l’attaque terroriste atroce commise contre le peuple américain et les Twin Towers à New York et contre le Pentagone [à Washington], a-t-il dit. « Cette opération a été menée par al-Qaïda. Al-Qaïda a transmis le flambeau à l’Etat islamique, alors même que l’Iran fait la promotion du terrorisme international ».

Le Premier ministre a répété sa certitude que les Etats-Unis « ont pris la bonne décision » en faisant fermer la mission de l’Organisation de libération de la Palestine à Washington, lundi.

« Les Palestiniens refusent d’entrer dans des négociations avec Israël alors même qu’ils attaquent Israël en propageant des mensonges dans les forums internationaux », a-t-il expliqué. « Israël a énormément apprécié la décision prise par l’administration Trump et le pays soutient les actions américaines destinées à établir clairement aux yeux des Palestiniens que le refus d’entrer dans des négociations avec Israël et que les attaques déchaînées contre Israël ne feront pas seulement reculer la paix, mais qu’ils n’amélioreront pas les choses pour les Palestiniens ».

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...