Le Mossad a déjoué l’attentat contre les opposants iraniens à Paris – médias
Rechercher

Le Mossad a déjoué l’attentat contre les opposants iraniens à Paris – médias

Le coordinateur de l'opération, selon un reportage, était un diplomate iranien de l'ambassade autrichienne de Vienne

Des gens tiennent des photos de proches tués par le régime iranien lors de l'événement "Iran Libre - l'Alternative"  à Villepinte, au nord de Paris, le 30 juin 2018 (Crédit : "AFP Photo/Zakaria Abdelkafi)
Des gens tiennent des photos de proches tués par le régime iranien lors de l'événement "Iran Libre - l'Alternative" à Villepinte, au nord de Paris, le 30 juin 2018 (Crédit : "AFP Photo/Zakaria Abdelkafi)

Les services secrets israéliens du Mossad ont annoncé jeudi avoir déjoué un attentat terroriste le mois dernier, donnant des informations aux autorités françaises, allemandes et belges qui ont mené à l’arrestation d’une cellule dirigée par un diplomate iranien qui avait programmé un attentat à la bombe lors d’un rassemblement organisé par un groupe d’opposition iranien en exil, ont fait savoir les médias en hébreu.

Israël a averti les agences européennes de l’attaque imminente qui devait avoir lieu lors d’une conférence organisée par les moudjahidines du peuple de l’Iran, a fait savoir la chaîne Hadashot.

Le coordinateur de l’opération, selon le reportage, était un diplomate iranien de l’ambassade autrichienne de Vienne qui a été arrêté en Allemagne, aux côtés de deux ressortissants belges et d’un complice présumé en France.

Les membres de la cellules auraient possédé des équipements de communication et, selon les procureurs belges, l’Iranien et son épouse, elle aussi « d’origine iranienne, » avaient 500 grammes de TATP, un explosif, ainsi qu’un dispositif de détonation lorsqu’une équipe d’élite de la police a procédé à leur arrestation dans un quartier résidentiel de Bruxelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...